« Il y a une nécessité absolue d’adapter l’efficacité du point de vente » Hervé Grelet, Vice President Retail de Diebold Nixdorf EMEA West

Dans un contexte sensible de crise économique et sanitaire, le retail demeure un secteur dynamique et moteur. Pour accompagner les professionnels dans ces bouleversements, Diebold Nixdorf, expert du commerce connecté et des solutions de libre-service, déploie en permanence des solutions et technologies innovantes permettant de renforcer l’efficacité de chaque point de vente. Explications.

Partager
« Il y a une nécessité absolue d’adapter l’efficacité du point de vente » Hervé Grelet, Vice President Retail de Diebold Nixdorf EMEA West
Les chiffres sont parlants. D’après une étude menée par le cabinet Nielsen et commandée par Diebold Nixdorf avant et après le premier confinement lié à la crise de la Covid-191, parmi les usagers de solutions de libre-service (75 % de l’ensemble des personnes interrogées), 11 % les ont adoptées depuis le début de la pandémie. Cette donnée reflète parfaitement l’évolution en termes d’habitudes et de parcours clients à laquelle doivent faire face tous les acteurs du retail.
« Cette crise sanitaire 2020 a, en effet, été un accélérateur et un révélateur de cette nécessité d’offrir des parcours clients plus autonomes et plus flexibles pour les consommateurs », affirme Hervé Grelet, Vice President de Diebold Nixdorf.
À l’origine du 1er SCO (Self-Checkout) avec Auchan en 2004, le leader du commerce connecté met en permanence à profit son expertise afin de fournir des solutions innovantes à ses clients face à cette évolution des modes de consommation. « Il y a une nécessité absolue d’adapter l’efficacité du point de vente, d’améliorer l’expérience des consommateurs et de réduire le plus possible le coût de possession (TCO) des solutions pour permettre aux retailers de faire face à cette situation inédite, poursuit le dirigeant. Les retailers qui étaient prêts à faire les arbitrages nécessaires entre commerce en ligne et commerce physique ont été les grands gagnants de cette situation. »
Face à ce constat, l’entreprise - qui a presque doublé le nombre de solutions Self-Service commercialisées en 2020 (par rapport aux résultats 2019) - a mis au point deux offres différenciantes qui s’adressent à l’ensemble des segments de marché.
Une réponse à la problématique du mix encaissement
C’est l’un des principaux défis des retailers : définir le bon mix encaissement et le faire évoluer dans le temps. Pour aider les professionnels à y répondre, Diebold Nixdorf a lancé DN Advisory Services, une nouvelle offre de conseil avec des outils d’analyse très performants. En amont des projets, à partir de la data fournie par le retailer, les consultants experts du secteur étudient les flux clients, analysent les paniers et parcours consommateurs et recommandent le mix encaissement idéal. Un travail d’audit qui couvre l’ensemble des sujets liés à l’encaissement : caisses traditionnelles, libre-service, paiement sans contact, self scanning ou autres parcours clients…
Pour chaque magasin, Diebold Nixdorf propose une simulation d’implantation des solutions préconisées et fournit des recommandations sur mesure. « Le but étant d’assurer une plus grande fluidité des parcours dans le magasin, d’augmenter l’autonomie des consommateurs et de réduire l’insatisfaction client liée à l’attente en caisse », précise Hervé Grelet.
Des solutions qui s’adaptent facilement aux besoins actuels et futurs
Ceci étant dit, une complication de taille demeure : comment adapter les solutions (matérielles et logicielles) aux évolutions du flux et des parcours clients ? Comment les retailers assurent-ils que leur mix encaissement reste optimal au fil du temps ? Et, au final, comment intégrer les nombreuses innovations qui arrivent sur le marché ?
Avec DN Series Easy, sa nouvelle offre de self-service lancée le 26 janvier 2021, Diebold Nixdorf entend bien y répondre. Inédite sur le marché, l’offre s’articule autour de trois principes fondateurs : offrir plus de modularité, plus de disponibilité et plus d’ouverture.
Modulaire, la solution permet de disposer des options adaptables en fonction des besoins et des parcours propres à chaque magasin. Exemples : choisir différentes tailles d’écran, pouvoir placer une balance d’une certaine taille à droite ou à gauche de la solution ou encore rajouter un module de cash… Dans le temps, ces besoins évoluent et ce matériel permet de s’y adapter, sans changer l’ensemble de la solution déjà installée en magasin.
Autre point clé : sa disponibilité. L’attente en caisse étant l’un des freins à gommer, DN Series Easy permet de connecter toutes les caisses de libre-service sur une plateforme associée (DN AllConnect Services) afin de monitorer à distance leur bon fonctionnement. Une disponibilité des solutions qui est ainsi garantie à 99,8 % du temps, et en cas de besoin, une intervention à distance ou sur site est réalisée, sans que le magasin ait besoin d’en faire la demande.
Enfin, pour aller plus loin dans l’innovation, la plateforme logicielle ouverte DN Vynamic Self-Service offre une intégration rapide et simple avec les systèmes d’information en place chez les retailers. Grâce à l’approche Open Retailing, basée sur des APIs, l’implémentation de futures innovations - soit de DN (vérification de l’âge automatique via caméra embarquée ou fonction libre-service sur smartphone), soit de l’écosystème - est grandement facilitée.
Autant de nouveautés qui ont séduit le leader de la grande distribution en Grande-Bretagne qui dispose de la 2nd plus grande base installée en terme des solutions de libre-service dans le monde.
1 Pour consulter le communiqué de presse présentant l’étude, cliquez ici (en anglais).
Contenu proposé par Diebold Nixdorf

Sujets associés