Ils ont dit (Publié le 02 mai 2008)

Le système d'étiquetage nutritionnel sur les apports journaliers recommandés, organisé sur le principe des « traffic lights », relève du lavage de cerveau. »

Horst Seehofer, ministre allemand de l'Agriculture, qui vient de lancer une étude afin de mesurer comment ce principe d'étiquetage initié en Grande-Bretagne est appréhendé par les consommateurs de son pays.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2042

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres