Immobilier commercial Klépierre s’allège de la moitié de ses sites en cédant les galeries Carrefour

|
Localisation et nombre de galeries commerciales Carrefour cédées par Klépierre en 2013, et valeur de la transaction, en M € Source: Klépierre
Localisation et nombre de galeries commerciales Carrefour cédées par Klépierre en 2013, et valeur de la transaction, en M € Source: Klépierre

Une opération de stratégie internationale. C’est ainsi que Laurent Morel, président du directoirede Klépierre, présentait la cession en cours des 127 galeries Carrefour dans le giron de la foncière, lors de la présentation des résultats du groupe, le 5 février dernier à Paris. L’opération devrait être finalisée auprès d’un consortium d’investisseurs, parmi lesquels Carrefour « réintégrant »ses ex-actifs, d’ici au deuxième trimestre 2014.

Ce faisant, Klépierre allégera son parc de 256 sites à 129. Soit une réduction de surfaces de 6 889 000 m² à 4 069 000 m². Pour se focalisersur les centres commerciaux localisés dans les régions d’Europe les plus démographiquement dynamiques. Et les zones au plus fort pouvoir d’achat de France, Norvège, Suède, Danemarket Italie. Quelque 80% du parc de Klépierre sont concentrés sur les bassins de populations les plus aisées d’Europe. Notamment en Norvège, où le PIB par habitant atteint les 65 000 € (source : Eurostat 2010). De même qu’en Suède (37 300 €) ou au Danemark (42 600 €). La France affichant 29 900 € per capita. Mais davantage en Ile-de-France (50 000 €), en région Toulouse-Montpellier (33 200 €) ou Lyon (38 800 €). D. B.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2306

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez tous les quinze jours l’actualité des centres commerciaux et foncières, surfaces commerciales, artères commerçantes et centres-villes.

Ne plus voir ce message