Immochan et Apsys convoitent Bordeaux-Lac

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les deux promoteurs engagent la création de pôles encadrant la zone commerciale bordelaise. Reste pour la CDEC girondine à trancher...

>« Faire de Bordeaux-Lac la première zone commerciale de la région ! » Voilà une ambition portée à la fois par Immochan et Apsys. Peut-être leur seul point commun, d'ailleurs... Les deux promoteurs ont déposé, le même jour de décembre 2006, deux projets de création de parcs commerciaux destinés à encadrer le pôle de Bordeaux-Lac (140 000 m2), qui propose déjà, des enseignes comme Auchan (et sa galerie récemment rénovée et agrandie), Ikea, Darty, Leroy Merlin, Toys ' R ' Us...

Au sortir du pont d'Aquitaine, Apsys veut, avec Les Comptoirs du Lac, créer 45 000 m2 de commerces et de services, avec deux locomotives prestigieuses, inédites à Bordeaux, Le Printemps et Gap. Pour sa part, Immochan postule, en bordure de lac, pour un retail parc de 22 000 m2, la Berge du Lac, au coeur d'un nouveau quartier urbain de 15 000 logements en création.

La parole est à présent à la CDEC. Soutenus par la mairie de Bordeaux, les deux projets devront composer avec la volonté de la communauté urbaine, tentée par un gel des surfaces commerciales. Sans exclure les risques de concurrence du futur centre de marques de Saint-André-de-Cubzac (142 boutiques, 25 000 m2), à moins de 30 kilomètres...

« Mercure dira... »

En cas de succès, le « marquage à la culotte » Immochan-Apsys devrait se muer en une bataille pour attirer les enseignes. Y a-t-il de la place pour les deux projets ? « Mercure le dira », répond James Calon, directeur de la commercialisation d'Immochan. Quel que soit le verdict du dieu mythologique du com-merce, le consommateur devrait être le gagnant de ce combat de titans autour de la nouvelle Olympe commerciale de Bordeaux-Lac.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1983

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA