Immochan veut recoudre le tissu des agglomérations provençales

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La foncière estime que l’expansion anarchique des zones commerciales en Provence menace leur attractivité. Elle promeut la mixité des usages et des équipements pour en restaurer l’urbanité.

Sur deux territoires historiques du groupe Auchan en Provence, Immochan mène des initiatives plutôt inédites. La zone commerciale Avignon-Nord (Vaucluse) fait l’objet d’un projet mêlant commerces, habitat, bureaux, hôtel et restaurants. Et plus au sud, à Aubagne (Bouches-du-Rhône), voici le spécialiste de l’urbanisme ­commercial mandaté pour aménager un « écoquartier résidentiel » ! La foncière du groupe Auchan s’empare en effet d’un « vieux mal » des périphéries, mais en dépassant le seul constat pour devenir force de proposition.

La cohérence urbanistique n’est pas la qualité première des zones commerciales développées depuis des décennies. Leur expansion s’est plus souvent opérée au gré des opportunités que dans une vision à long terme. En Provence, nombre d’entre elles souffrent de leur gigantisme désordonné et de leur engorgement récurrent. Certaines évolueront difficilement par manque de foncier disponible. Mais d’autres peuvent arborer, demain, un autre visage, au prix d’une refonte et d’investissement importants ! Là où elle est implantée, Immochan s’empare donc de cette problématique, en défendant la mixité d’usages et d’équipements auprès des collectivités publiques. La méthode peut séduire autant qu’agacer, au vu des réactions qu’elle suscite. Mais, inspirée par la réussite d’autres pôles en Europe (Espagne, Angleterre…), la branche immobilière du groupe Auchan considère que « la pérennité et la croissance future de ces espaces exigent une telle révolution ».

Remettre de l’harmonie

330

centres commerciaux de la foncière d’Auchan dans 12 pays

630

collaborateurs 1,7 milliard de visiteurs annuels

1,9

millionde mètres carrés de galerie commerciale

Source chiffres : Immochan

Franck Pouzol, directeur de la promotion d’Immochan dans le Sud-Est, se défend de vouloir bâtir « la ville Auchan », comme ses opposants les plus farouches le caricaturent. Pour lui, autour d’un pôle commercial, son territoire, sa population et ses entreprises expriment des besoins en termes de transports en commun, de logements, d’infrastructures routières, de lieux de promenade et de loisirs, d’activités économiques ou touristiques…

Quand, jusque-là, tel ou tel aménagement anarchique pénalisait ce fonctionnement, Immochan fait le pari de remettre de l’harmonie. « Notre ambition ne vise pas à engendrer des nuisances supplémentaires, mais bien à optimiser l’espace dans l’intérêt de tous ses usagers, explique Franck Pouzol. Lorsque nous nous trouvons être l’un des principaux propriétaires fonciers, nous considérons devenir un interlocuteur crédible des collectivités pour dessiner une perspective durable. L’hypermarché et sa galerie marchande ne constituent alors plus qu’un élément d’un ensemble urbain plus vaste et densifié dans lequel Immochan s’attache à mieux “ mailler ” les différentes activités. » Et de détailler sa méthode. Ici, il affectera des terrains à la construction de bureaux ou réservera des hectares à la réalisation d’un transport en commun en site propre. Là, il coopérera avec un bailleur sur des programmes de logements. Paul des Longchamps, directeur montage de projets d’Immochan, espère, lui, l’écoute des élus sur cette « offre de services ». « Nous sommes promoteur, investisseur et exploitant. Nous ne partirons pas une fois les projets menés à terme, en laissant des problèmes », soutient-il.

Cette stratégie s’applique donc, notamment, sur deux fiefs d’Auchan. Née voici quarante ans, la zone commerciale Avignon-Nord, répartie sur trois communes (Le Pontet, Vedène et Sorgues), à une dizaine de kilomètres de la Cité des Papes, est au cœur d’un projet mixte (commerces, habitat, bureaux, hôtel et restaurants), représentant plus de 90?millions d’euros d’investissement. Immochan l’a modelé en respectant les orientations du schéma de cohérence territoriale de l’agglomération (507 000 habitants), approuvé par les élus. Mais à Avignon et dans des villes riveraines, des voix, notamment poussées par les commerçants de proximité, s’y opposent.

Proposer une offre diversifiée

Les choses se passent mieux à Aubagne. La communauté de communes du pays d’Aubagne et de l’Étoile a choisi Immochan le 8 octobre dernier, comme aménageur d’un « écoquartier résidentiel » de 42 hectares où aboutira le futur tramway. Le projet, Alpha 2017, mobilisera 450?millions d’euros privés, dont 19?millions pour des équipements publics. Il assurera une « continuité urbaine » avec la zone de 23 hectares qui abrite l’hyper Auchan et le principal pôle d’activités de la ville.

En tant qu’exploitant, Immochan a sur ses territoires le devoir de se projeter dans le temps pour anticiper leurs mutations. Nous proposons des aménagements cohérents, car nos investissements sont durables.

Sara Sheriff, responsable « montage d’opérations » d’Immochan, en charge d’Avignon-Nord

Les représentants de la collectivité acquiescent au principe que les centres à l’ancienne sont dépassés : « Le grand commerce est en période de mutation et les pratiques changent. Les habitants attendent une offre plus diversifiée, intégrée dans un urbanisme plus humain. » « C’est la première fois qu’Immochan, détenteur de 60% du foncier, porte le risque d’aménageur. Aubagne nous fournit l’opportunité de convaincre définitivement de notre savoir-faire dans le domaine », se réjouit Paul des Longchamps. 

Deux projets emblématiques

Avignon-Nord : L’équipement

  • Pôle tertiaire-hôtel- restaurants de 10 000?m2
  • 850 logements
  • 4 980?m2 de galerie marchande,26 boutiques
  • Ouverture Fin 2016-début 2017

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2309

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA