Marchés

In Vivo devient le bras financier de la coopération

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La coopérative In Vivo et Coop de France vont fusionner, In Vivo devenant le bras armé financier de la coopération agricole en France, qui pèse quelque 82,4 milliards d’euros. In Vivo, qui réalise 4,4 milliards de chiffre d’affaires et le groupement de coopératives prennent en quelque sorte le schéma de la Caisse nationale du Crédit Agricole qui fédère des caisses régionales. Cette mise en commun de moyens et d’objectifs pourrait permettre aux coopératives de rassembler leurs forces pour des opérations de restructuration ou d’acquisition, tel le rachat de Yoplait qui pourrait être en ligne de mire en février prochain. "L'objectif est de bâtir un projet structurant et ambitieux à un moment où l’agriculture française doit gagner en cohérence, en performance et en compétitivité », a indiqué Philippe Mangin, président de Coop de France. La fusion des entités devrait être finalisée en juin prochain. « Les enjeux de l’agriculture et de l’agroalimentaire, en France et dans le monde, prennent aujourd’hui une importance stratégique nouvelle. La volatilité des prix des matières premières agricoles, l’absolue nécessité de répondre à une demande alimentaire mondiale en croissance forte, les problématiques environnementales et sociétales qui doivent être simultanément relevées, la compétitivité des filières en amont et en aval, nécessitent des entreprises fortes de nature à relever ces défis », indique-t-on chez Coop de France. Puissante, la coopération agricole française est en effet très dispersée, une seule figurant dans le top ten européen des coopératives.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA