Incertitudes chez Marionnaud

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Branle-bas de combat chez Marionnaud. Après le départ soudain de son directeur général France, Miek Vercouteren, les signes de réorganisation se multiplient. Un changement de stratégie pointe à l'horizon. Si la direction se veut rassurante, les salariés s'inquiètent.

       

William Koeberlé (à gauche), PDG de Marionnaud, remplace Miek Vercouteren à la direction générale de l’enseigne en France, et Christian Autié (à droite) devient directeur des opérations, un poste supprimé il y a trois ans. Des remaniements qui annoncent un probable changement de stratégie de l’enseigne.

 

Tous les regards sont tournés vers la Chine. Marionnaud est en émoi, pendu aux décisions de son comité de direction, en réunion extraordinaire au siège d'AS Watson, à Hongkong. La filiale du conglomérat chinois Hutchison Whampoa a sauvé de la faillite la chaîne de parfumerie en 2005. Mais la grand-messe soudaine du mercredi 21 septembre a toutes les apparences d'une réunion de crise. Et personne n'a idée de ce qui en sortira.

Depuis le départ aussi inattendu qu'improbable de son directeur national, Miek Vercouteren, c'est le grand chambardement dans l'organisation de la chaîne sino-française. Ce dernier quitte le navire pour « convenance personnelle », alors même que le nouveau concept de magasin prend de l'ampleur. Mouvement de modernisation qu'il avait initié en 2011. L'inauguration officielle du concept, prévue de longue date, a été annulée à la hâte, moins d'une semaine avant. Ce qui semble indiquer que son départ n'était pas attendu...

 

 

« Encore » des rumeurs

 

William Koeberlé, déjà PDG du groupe et responsable de l'ensemble des activités Europe de l'Est d'AS Watson, reprend le poste. Ainsi, cet ex-Promocash (groupe Carrefour) entré en 2005, cumule trois postes à hautes responsabilités. Dans la foulée, Christian Autié est nommé directeur des opérations. Encore un ancien du groupe Carrefour pour faire revivre un poste supprimé en février 2010 et occupé à l'époque par Daniel Giroud. À peine nommé, William Koeberlé fait le tour de France des directeurs régionaux, avant de s'envoler pour Hongkong avec tout le comité de direction. Les rumeurs de changement de stratégie commerciale sont relancées. « Encore ! », peste un responsable syndical. La chaîne n'a pas gardé un directeur national plus de deux ou trois ans depuis son rachat. « Difficile de mener une politique commerciale cohérente dans ces conditions », argumente-t-il.

Pourtant, ça ne sent pas particulièrement mauvais pour la chaîne de parfumerie. Après une année 2010 relativement bonne et même si elle a perdu sa place de leader au profit de Sephora, « les résultats étaient satisfaisants en 2011 », confesse un ex-cadre du groupe, parti cet été. Le marché des cosmétiques se porte plutôt bien, avec une hausse de près de 4 % tous circuits de distribution confondus. Mais absente de la Bourse, Marionnaud n'a plus obligation de diffuser ses résultats. Difficile d'avoir une lecture limpide de sa santé financière. « Le problème se situerait au niveau de sa rentabilité », croit savoir un consultant. Point faible historique de l'enseigne, Marionnaud serait un mauvais élève dans le portefeuille d'AS Watson.

 

 

Le spectre du plan social

 

Le groupe chinois perdrait-il patience ? Le lifting des magasins, si cher à Miek Vercouteren, peut-être trop timide pour augmenter les ventes, pourrait être remis en question. Mais ce que redoutent les salariés, c'est un plan social. Ils n'ont pas oublié celui de 2009, durant lequel Marionnaud avait supprimé près de 700 postes. Pour l'heure, rien n'indique qu'une telle décision ait été prise.

Marionnaud en France

692 M E Le chiffre d'affaires TTC en 2010, + 0,7 % vs 2009 24,4 % La part de marché 567 Le nombre de magasins, 5 unités supplémentaires par rapport à 2009 84 940 m² La surface totale, + 4,6 % versus 2009 Source : Le Top 100 des enseignes en France LSA-PricewaterhouseCoopers

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2196

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA