Incurvés, flexibles, voici les écrans des nouveaux smartphones

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

LG vient de lancer la production d'un smartphone à écran flexible et Samsung de dévoiler une première vidéo de son Galaxy Round incurvé. Les smartphones de demain devraient donc être souples et incurvés. Une révolution du design mais quid des nouveaux usages?

Samsung flexible

« Rendez-vous début 2014 pour une annonce révolutionnaire. » Il y a quelques jours, la directrice de la division mobile de LG France, Cathy Robin, réunissait une poignée de journalistes high-tech pour les mettre en appétit. LG est de retour dans le smartphone haut de gamme (avec la sortie récente du G2) et s’apprête à frapper un grand coup en début d’année prochaine. Le grand coup, on a appris de quoi il s’agissait il y a quelques heures. C’est le premier smartphone à écran flexible que le coréen s’apprête à dévoiler. 

(Il s'agit ici d'un prototype d'écran flexible et non du modèle en cours de production)

 

La marque vient en effet de dévoiler via un communiqué qu’il s’attelait à la production en masse d’un smartphone doté d’un écran flexible. L’appareil qui devrait s’appeler G Flex sera doté d’un écran Oled de 6 pouces fabriqué en matières plastique et non plus en verre pour lui permettre d’être flexible. LG, qui a raté en 2008 l’arrivée des smartphones, ne veut pas rater le train cette fois et veut se positionner comme le pionnier de cette nouvelle technologie des smartphones. Le coréen cite ainsi dans son communiqué une étude du cabinet IHS Display Bank selon lequel le marché des écrans flexibles va connaitre une croissance exponentielle ces prochaines années avec des projections de chiffre d’affaires de 1,5 Mrd$ en 2016 et 10 milliards d’ici 2019. Bref, LG est affirmatif, le flexible est le « next big thing de l’industrie ».


Du côté de Samsung, on ne compte pas laisser le rival s’amuser seul bien longtemps. La marque a allumé un contre-feu médiatique aujourd’hui en dévoilant une vidéo du futur Galaxy Round, doté d’un écran incurvé.

 


Si on est loin des prototypes d’écrans flexibles vus cette année notamment sur le CES de Las Vegas, il s’agit pour Samsung d’une première étape.

 


Après tout, en cinq ans, les smartphones ont fait un extraordinaire bon qualitatif. Qui se souvient encore que le premier iPhone n’était pas compatible avec la 3G et ne permettait pas de changer le fond d’écran…

On peut parier là aussi que la technologie des écrans flexibles va faire un bond similaire dans les années à venir. A condition que ça intéresse le consommateur. Et c’est peut-être là que le bât blesse. Si les utilisateurs ont tout de suite été convaincus par la technologie de l’écran tactile et des applications, le seront-ils par l’écran flexible qui est d’avantage une rupture du design qu’une révolution de l’usage?  Aux fabricants de prouver le contraire…
 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA