Indices du 10 avril 2007 - LES PRIX


La croissance de l’inflation se stabilise
Partager

Téléchargez le tableau de bord du 10 avril 2007 au format pdf.

› LES PRIX - Une plus petite progression en mars

• L’inflation de l’offre semble se stabiliser, puisqu’elle se situe à +3,55%en mars, après +3,3%en février.

• La hausse des prix des grandes marques se situe au-dessus de la moyenne nationale, ce qui n’a pas été le cas depuis longtemps.

› LES RESEAUX

• Les supers sont les plus inflationnistes en exhaustif, les moins inflationnistes sur les plus grandes marques (les majeurs). Le hard-discount est le plus inflationniste sur ces majeurs, les hypers sont les moins inflationnistes sur l’exhaustif.

› RAYONS EN BAISSE

• Voici quelques rayons dont les prix sont légèrement en baisse. On y trouve surtout du non-alimentaire.

Le frais libre-service en première ligne

• Les produits frais LS (+ 6,6%) restent plus inflationnistes devant l’épicerie (+5,5%), l’inflation reste à moins de 1% en DPH, et globalement beaucoup plus modérée en non-alimentaire, avec plusieurs familles déflationnistes.

› À SAVOIR

L’inflation de l’offre mesure l’évolution des prix dans les magasins, indépendamment des arbitrages des consommateurs. L’inflation de la demande pondère l’évolution des prix par les ventes, à périmètre produits constant. Si les mêmes produits avaient été achetés dans lesmêmes proportions il y a un an, combien auraient-ils coûté? Résultat, l’inflation de la demande est estimée à 3,55%, celle de l’offre à 5,2 %. Ces écarts se confirment dans certains rayons (épicerie +4,35%et +5,55%), produits frais LS (+ 5,1%et +6,62%). Seul le DPH inverse la tendance (+0,73%pour l’offre et + 0,69%pour la demande).

› LAIT, CÉRÉALES - Toujours lesmêmes familles de produits en hausse

• L’inflation reste à des niveaux qui paraîtront lourds aux familles les plus modestes –surtout celles qui ont déjà réalisé les arbitrages en faveur des MDD coeur de gamme ou premier prix: autour de 15% pour les pâtes ou les oeufs, plus de 10% pour les laits, farines, riz, beurres, avec une hétérogénéité entre types de marques. Ces augmentations pourraient favoriser un regain d’intérêt des consommateurs pour le hard-discount, d’autant que l’inflation semble se stabiliser déjà pour ce circuit.

Sujets associés

NEWSLETTER Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

Tous les événements

Les formations LSA CONSO

Toutes les formations

LES SERVICES DE LSA CONSO

Trouvez les entreprises de la conso qui recrutent des talents

B&M

Directeur de Magasin H/F - France entière

B&M - 17/05/2023 - Autres - Pays De La Loire

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par
LSA

Détectez vos opportunités d'affaires

83 - La Môle

Fourniture de repas en liaison froide au restaurant scolaire

DATE DE REPONSE 10/07/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par
Marchés Online

ARTICLES LES PLUS LUS