Indices du 12 juin 2008 - PGC

Le retour en grâce du hard-discount

Téléchargez le tableau de bord du 12 juin 2008 au format pdf.

 

› PGC - Avril à la baisse

• La première période négative (du 31.3.2008 au 27.4.2008) depuis neuf mois s’explique en partie par le décalage calendaire de Pâques versus 2007. Seul le hard-discount est moins touché par l’effet Pâques.

• Période après période, le hard-discount confirme son retour en grâce et devient le circuit le plus dynamique (+ 4,0%) depuis le début de l’année, mais il est aidé par une forte inflation structurelle.

 

› LES RÉSEAUX

• Avec + 2,9% depuis le début de l’année pour le total GMS, on est encore au-dessus du score de 2007, mais avec une inflation de (+ 3,7 %), les ventes volumes sont désormais négatives (- 0,6 %).

 

Les PGC mis à mal

• L’épicerie (+4.2), la crèmerie (+7.8) et les surgelés salés (+4.4) font de bons scores avec des familles où l’effet prix se fait clairement sentir (lait, beurre, oeufs, fromages, pâtes, riz …).

 

› LES MDD

• Les marques de distributeurs font un bond de 7,8%. Elles avoisinent désormais les 30% de parts de marché.

 

L’avis de Nielsen

Les marques nationales font une très mauvaise période (- 5,0%) et ne sont plus qu’à + 0,7% depuis le début de l’année. Alors qu’elles ont représenté 43% de la croissance PGC+FLS en 2007, elles n’en représentent plus que 15 % depuis le début de l’année. Au-delà du hard-discount,
les consommateurs recherchent les marques de distributeurs pour tenter de préserver un peu leur pouvoir d’achat.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message