Marchés

Industrie du bio, un potentiel de croissance pour l’économie française

|

Dans un contexte économique morose avec une croissance en France de 0,3 % en 2013, le secteur du bio excelle. Le cabinet de conseil économique Asterès a mené une étude, pour Natexbio, afin d’analyser le potentiel de création de richesse, de recrutement et d’innovations que peut offrir le secteur de la transformation du bio, pour l’économie française.

Les transformateurs du bio ont enregistré un chiffre d'affaires de 2,86 milliards d'euros en 2013 (+14 %)
Les transformateurs du bio ont enregistré un chiffre d'affaires de 2,86 milliards d'euros en 2013 (+14 %)

Il est urgent de trouver de nouveaux relais de croissance pour relancer l’économie française. Selon l’étude menée par le cabinet de conseil économique Asterès, pour Natexbio, le secteur de la transformation du bio fait partie d’un nouveau cycle vertueux. En effet, avec un chiffre d’affaires de 2,86 milliards d’euros (+14 %) en 2013, ce secteur est créateur de richesse. Il a recruté 3 % de nouveaux collaborateurs en 2013 quand l’emploi a reculé de 1 % dans l’industrie agroalimentaire. Et par ailleurs, ce secteur est très porteur d’innovation : 42 % des entreprises ont innové en 2013.

Necessité d'investir

Et pour continuer sur cette lancée, les industriels transformateurs du bio doivent relever des défis. Déjà, la consommation se développe plus fortement que les capacités de production donc il y a une nécessité d’investir. Par ailleurs, avec seulement 7 % de la production exportée, la France se coupe de nombreux débouchés. Car qui dit bio ne signifie pas qu’il faut arrêter l’exportation. La France doit alors se mettre sur les rangs pour profiter du potentiel à l'international avant que la concurrence soit trop forte, l’Espagne et le Portugal étant déjà très tournés vers l’export. « Le bio montre des signaux économiques forts et positifs mais il est nécessaire de trouver des capitaux extérieurs. Des opérateurs et des investisseurs s’y intéressent de plus en plus », confie Nicolas Bouzou, économique et fondateur d’Asetrès.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits bio et responsables, alimentaires et non alimentaires.

Ne plus voir ce message