Marchés

Industriels et distributeurs veulent relancer la viande porc française

|

Les principaux intervenants de la filière porcine française étaient réunis aujourd'hui à Paris pour présenter leur plan d'action afin de remettre sur le devant de la scène la marque VPF, Viande de porc française. Autour de Jean-Michel Serre, président de la Fédération nationale porcine, Thierry Meyer pour les entreprises de la viande, Marcel Corman président de la filière porcine de Coop de France Bétail et Viande et Jérôme Bedier, président de la Fédération des entreprises du Commerce et de la distribution, a rappellé "qu"il fallait redonner un second souffle à cette marque créée en 1998 et mettre en avant ce qui est fait dans les élevages." Jérôme Bedier est venu assurer que les distributeurs entendaient "augmenter leur investissement sur ce logo" en rappellant que "ce qui était important, c'est d'avoir ensemble une communication positive et ne pas créer le doute chez le consommateur." Le jambon cuit qui représente 25% des ventes en charcuterie, dont 45% en MDD, est le produit sur lequel le logo est le plus visible. Deux autres catégories sont aujourd'hui ciblées par les distributeurs pour étendre le périmétre de VPF: le rôti de porc et certains jambons secs. Les éleveurs qui financent la prochaine campagne de communication, ont programmé deux vagues d'insertions publicitaires en presse quotidienne régionale les 26 février et 3 mars. Un site internet dédié (vpf-fiersdenoseleveurs.fr) complètera un dispositif que les distributeurs relaieront dès le mois de mai au travers des catalogues magasins.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter