Inédit: Un Franprix décide de fermer… le lundi matin, pour respecter la législation locale

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

LÉGISLATION - LOISTRAVAIL DOMINICAL A Antony (Hauts-de-Seine), le magasin doit respecter une fermeture d’une demi-journée par semaine. Il préfère baisser le rideau le lundi matin, pour ne pas pénaliser sa clientèle locale du dimanche.

La législation locale obligeant le Franprix d’Antony à fermer, désormais, une demi-journée par semaine, le magasin a décidé de baisser son rideau le lundi matin plutôt que le dimanche. Le directeur en a averti ses clients par une affiche apposé en vitrine. Il y justifie son choix: ne pas pénaliser une clientèle de proximité qui aime faire ses courses le dimanche, ou l’emploi d’étudiants le week end, pour ne pas pénaliser la vie de famille des employés "permanents". Un exemple typique des casse-têtes que rencontrent notamment les magasins de proximité, parfois obligés de femer le dimanche, ou les magasins de bricolage et d'équipements de la maison, également contraints, dans certaines zones, de ne pas ouvrir leurs portes le dimanche.

Voici les arguments invoqués par le Franprix de la Croix-de-Berny, à Antony, pour justifier son choix de fermer le lundi main plutôt que le dimanche:

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA