Inflation : vers une hausse de 3 à 11% pour le panier de courses des Français?

|

Selon Nielsen, si les hausses des matières premières étaient totalement reflétées dans le prix des produits, un panier de courses moyen augmenterait de 1,80 euro soit +4,7%. Et selon la constitution de ce panier (répartition entre marques de distributeurs standard, premiers prix et grandes marques), la hausse atteindrait de 3,2% à 11%. LSA publie ici la note de Nielsen. 

NielsenIQ a analysé un panier moyen constitué de ces produits du quotidien, en observant différents types de paniers.
NielsenIQ a analysé un panier moyen constitué de ces produits du quotidien, en observant différents types de paniers.© Pixabay
Un sujet agite fortement les acteurs de la distribution et de la grande consommation : celui du pouvoir d’achat. Alors que les dépenses énergétiques des foyers sont mises à mal (électricité, gaz, carburants…), les dépenses du quotidien en alimentation et produits d’hygiène sont également sous les projecteurs. Les coûts de transports, mais également les coûts des matières premières brutes ou peu transformées (huiles, sucre, blé) ainsi que ceux des emballages (acier, carton…), se sont envolés ces derniers mois.
Nombreux sont les acteurs à s'inquiéter des répercussions potentielles sur les prix de vente aux consommateurs. C’est pourquoi NielsenIQ s'est penché sur le sujet afin d'estimer l'impact des augmentations du cours des matières premières sur les dépenses des ménages français. Important : à ce stade, ce calcul théorique ne prend pas en compte les actions des industriels et distributeurs sur le prix final.
Des inflations théoriques de +2 à +23% selon les catégories de produit
Pour l’exercice, les hausses de prix présentées ici sont donc calculées dans l’hypothèse où l'inflation des matières premières serait reflétée à 100% dans les prix de vente consommateurs. Elle est donc estimée avant l'impact des discussions entre industriels et distributeurs. Avec des impacts différents selon les catégories de produits, des hausses des matières premières et des emballages, les inflations théoriques ne seront pas les mêmes pour tous les produits. Alors que la part des matières premières dans le prix de vente consommateurs varie d'une marque nationale à une marque de distributeur, et que les matières premières ne subissent pas toutes la même inflation, les inflations théoriques que nous pouvons anticiper varient de +2% à +23% selon les catégories. Le café et le papier hygiénique seraient parmi les catégories les plus inflationnistes.

 

De 3 à 11% de hausse sur le coût du panier selon sa composition en termes de marques
Afin d’évaluer l’impact pour les consommateurs, NielsenIQ a analysé un panier moyen constitué de ces produits du quotidien, en observant différents types de paniers. Les types de marques sélectionnées (entre marques nationales, marques de distributeurs premiers prix et marques de distributeurs standard) ont été pris en compte. Si, en moyenne, un tel caddie constitué de marques nationales pourrait augmenter de +3.2%, la hausse pourrait atteindre +7.2% sur un panier de MDD standard et même +11% pour un panier constitué uniquement de MDD premiers prix. Compte tenu du poids de ces 3 types de marques sur le marché, la hausse des prix théorique pourrait atteindre +4.7% en moyenne en France.
Une augmentation des dépenses pour les ménages français, qui verraient ainsi le prix de leur caddie augmenter d'environ 1€80 en moyenne, tout en restant inférieur à 50€ pour un caddie uniquement constitué de marques nationales.
Des premiers signes d'inflation sur les MDD Premiers Prix
Qu’en est-il pour l’instant ? Force est de constater que l’inflation n’est pas encore flagrante en magasin. En revanche, l'analyse par type de marques révèle que l'inflation est déjà une réalité de manière quasi transversale sur les MDD Premiers Prix, à l'image des oeufs, des pâtes alimentaires ou encore des huiles.
 
A propos du panier moyen étudié
Panier composé de 500g de spaghetti, 1L d’huile d’olive, 1 paquet de 500g de céréales, 500g de café moulu, 1kg de sucre blanc, 6x1,5L d’eau plate, 12 rouleaux de papier hygiénique, 1 bidon de 2L de lessive, 6x1L de lait bio demi écrémé, 250g de beurre doux et 6 oeufs bio.

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter