Infogrames poursuit son irrésistible expansion

L'éditeur lyonnais, n° 2 mondial du jeu vidéo, investit 200 millions d'euros sur ses activités en ligne. Tout en continuant de miser sur les jeux vidéo actuels et à venir.

Le Milia 2000, le Marché international des contenus interactifs, qui s'est tenu à Cannes du 14 au 18 février, restera marqué par la ruée de l'industrie mondiale du jeu vidéo sur internet. En quelques jours, Havas Interactive (LSA n° 1663), Kalisto, Ubi Soft ont annoncé des stratégies de développement sur internet. Le lyonnais Infogrames, qui, depuis la reprise de l'américain GT Interactive en novembre dernier, s'affiche comme le premier éditeur européen de jeu vidéo et le numéro deux mondial derrière Electronics Arts, n'a pas dérogé à la règle. Son PDG, Bruno Bonnell, a profité de Cannes pour annoncer la création d'une filiale, « Infogrames.com », futur fer de lance de l'activité on line. Avec la plate-forme zonejeux.com (100 000 adhérents), l'éditeur était déjà présent sur internet. Mais de façon limitée. « Aujourd'hui, nous prévoyons d'investir 200 millions d'euros sur internet au cours des deux prochaines années », annonce Bruno Bonnell. À l'horizon 2002, 20 % du CA de l'éditeur devraient être réalisés on line.

Il n'empêche qu'Infogrames, tout en souhaitant tirer parti de tous les systèmes d'exploitation existants, entend rester focalisé sur les jeux vidéo. « L'an 2000 est le temps zéro de " l'Interactive Big-Bang " n'hésite pas à proclamer Bruno Bonnell. Les jeux vidéo tels que nous les connaissons aujourd'hui ne sont qu'un aperçu de ce qu'ils deviendront dans le futur. Une nouvelle génération d'outils interactifs va apparaître : les décodeurs numériques, les téléphones portables... Et d'autres que nous ne connaissons pas encore. »

À plus court terme, Infogrames prépare une dizaine de titres pour la future PlayStation 2. Deux à trois d'entre eux seront prêts au moment de son lancement américain et européen, c'est-à-dire normalement au quatrième trimestre de cette année. Infogrames parie sur une croissance à périmètre constant de 30 % par an sur les trois années à venir. « Et il y a assez peu de chances que nous soyons à périmètre constant ! », prédit Bruno Bonnell.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1665

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous