Informatique Norauto centralise ses planogrammes

|

Pour intégrer le groupe Auto 5, Norauto a choisi d'implanter le logiciel de merchandising de JDA, afin d'harmoniser et de rationaliser les gammes de produits.

Tout a commencé avec le rachat du groupe belge Auto 5 et ses 49 centres. « Avant même de procéder à l'acquisition, nous savions qu'il nous faudrait redéfinir la gamme des produits proposés et l'harmoniser avec celle de Norauto », explique Jérôme Ossart, directeur du projet informatique de l'enseigne. D'où l'idée de tester, en Belgique, la mise en place d'une solution de merchandising. « Sachant qu'il fallait l'interfacer avec les systèmes de gestion commerciale des magasins et avec l'organisation logistique en intégrant les contraintes de réassort », poursuit le responsable. L'idée est de confier à une personne de la centrale le soin d'établir les planogrammes en fonction du format du magasin, des objectifs de marges, de couvertures, mais aussi en fonction du niveau de stock idéal pour éviter les ruptures comme les surcapacités.

Au lieu d'être de simples préconisations envoyées par fax que les directeurs de centres doivent ressaisir manuellement dans leur système de gestion commerciale, ces planogrammes sont envoyés dans les systèmes d'information des magasins. Ainsi le responsable peut signaler en un clic qu'il a réalisé la nouvelle implantation de ses rayons. « Le gain de temps est considérable. Aujourd'hui, la mise en place d'un rayon et son application prend environ une semaine, contre un mois auparavant », précise Jérôme Ossart. Et c'est sans compter les avantages liés à la suppression des erreurs de saisies, à l'élimination de prises de décision risquant de biaiser les résultats du groupe. « Malheureusement les impressions au niveau local ne couvrent pas toujours les réalités du marché. Mais le gros problème résidait souvent dans le fait que la centrale ne savait pas si ses préconisations étaient suivies ou non. Du coup, il lui était impossible de vérifier ses prévisions en termes de chiffres d'affaires, de rentabilité au mètre linéaire. Or seules des mesures fiables permettent d'entrer dans un cercle vertueux de gestion des rayons », poursuit Jérôme Ossart.

Adoption en octobre

Le choix de Norauto s'est porté sur la solution Intactix de JDA Software France, basée sur des standards ouverts. Un avantage lorsque, comme Norauto, on désire développer un programme spécifique pour gérer l'interface entre les différents systèmes informatiques qui existent dans la société. Le contrat est signé en février 2001. Les premiers planogrammes sortent au mois de mai. En septembre, l'ensemble des magasins Auto 5 les applique. Cette année, c'est au tour des centres Norauto espagnols de basculer. La France, quant à elle, devrait adopter le système dès ce mois d'octobre. « En douceur. En effet, la culture est plus décentralisée qu'en Belgique. » Les résultats « sur la réduction des stocks et la diminution des ruptures sont très satisfaisants », affirme le responsable de Norauto. Un atout pour convaincre les magasins de l'Hexagone de se laisser guider dans la construction des gammes et du merchandising.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1829

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres