Inquiétudes autour des plats surgelés Maggi

|

Les investissements et les volumes de la marque de plats cuisinés surgelés de Nestlé sont en berne. De quoi inquiéter les salariés de l'usine de Beauvais sur leur avenir.

Les plats surgelés Maggi ne vont pas fort. La perte continue de part de marché, le manque d'investissement sur la marque et une nouvelle chute de la production inquiètent les syndicats de l'usine Nestlé Grand Froid de Beauvais, qui viennent de déclencher le droit d'alerte. « Sur nos cinq lignes de production, deux fonctionnent bien sur les hachis et les lasagnes. Les trois autres vivotent. L'activité plats cuisinés surgelés ne représente plus que 14 000 tonnes », s'inquiète Joël Desliens. Le délégué CGT de l'usine déplore ce sous-régime : « Depuis que Nestlé a vendu la marque Findus en 2000, nous perdons plus de 1 000 tonnes par an, et l'entreprise cherche aujourd'hui des partenaires extérieurs qui pourraient être intéressés par nos locaux et notre expertise. » Véronique Heim Fontaine, nouvelle directrice de l'usine depuis le 1er janvier, a ainsi hérité d'un dossier chaud. « Sa nomination était prévue de longue date, et n'a rien à voir avec l'actualité », commente-t-on au siège.

L'usine de Beauvais fabrique des plats cuisinés surgelés, un marché difficile, mais aussi des crèmes glacées, un secteur dynamique qui offrirait un débouché pour les salariés confrontés à la baisse d'activité.

 

Des annonces pour mars

Une certitude : « la direction doit revenir vers nous à la fin mars », selon Joël Desliens. La réorganisation de l'activité est plus que probable pour tenter de redynamiser Maggi. Depuis 2004, sa part de marché sur ce segment à fondu de moitié, pour le plus grand bonheur de Findus, passé de 0 % à 9 % dans le même intervalle.

15%

La part de marché actuelle de Maggi sur les plats surgelés, contre 30 % en 2004.

Source : SymphonyIRI

Origine : entreprises

2 300 tonnes

Les volumes perdus depuis deux ans, selon la CGT. La production ne représente plus que 14 000 tonnes par a

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2166

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous