Installer des étiquettes électroniques

Plus de 50 grandes surfaces affichent déjà électroniquement leurs prix. Et avec l'arrivée de l'euro, de nombreux magasins devraient suivre. Un exercice qu'il convient de ne pas manquer. Mode d'emploi au Champion de Châtillon.

Michel Perse, propriétaire du Champion de Châtillon (90 millions de francs de chiffre d'affaires), a passé l'épreuve sans embûche. Depuis le 2 mai, 11 000 prix de ce magasin de 1 470 m2 sont affichés électroniquement. « La possibilité d'ajuster ma politique tarifaire en temps réel et la perspective d'un double affichage des prix avec l'euro m'ont incité à franchir le pas », explique-t-il. Sur les conseils de Riva, son fournisseur de terminaux points de vente (TPV), il signe un contrat le 30 janvier avec Télépanel (un investissement de un million de francs). L'installation débute le 15 avril et s'achève le 2 mai. « Un délai très court. Le planning idéal est de deux mois, prévient Marcel Jeanjean, directeur du marketing de Télépanel. Il n'y a pas de piège. Il s'agit simplement d'un travail méthodique rayon par rayon. » Inventaire.

1. Nommer un responsable

Un responsable doit être nommé pour planifier les différentes opérations. Il n'est pas obligatoirement informaticien. Dans les petits supermarchés, cette tâche incombe au directeur du magasin. Dans les plus grandes surfaces, au responsable administratif.

2. Choisir un fournisseur

Cette tâche n'est pas simple. D'abord parce que plusieurs technologies existent. Si la radiofréquence (40 magasins avec SES) domine le marché, les thuriféraires de l'infrarouge n'ont pas dit leur dernier mot. Ensuite, parce que les fabricants d'étiquettes sont de plus en plus nombreux (Deal Tag, EKS, NCR, Pricer, Rasec, SES, Télépanel...) et souvent méconnus de la grande distribution. Pour ne pas se tromper, le responsable peut alors s'appuyer sur son fournisseur de terminaux points de vente.

3. Installer les antennes

L'installation des antennes reste l'étape la plus longue. A Châtillon, une personne de la société Riva a posé 3 000 mètres de câble. Soit dix nuits de travail. Cette durée varie selon l'architecture du magasin. Mais aussi selon les fournisseurs et la technologie choisie.

4. Scanner les références

Afin de constituer le fichier informatique, toutes les références doivent être scannées. « Ce relevé détermine le nombre de modules d'étiquettes », explique Stéphane Darras, ingénieur technico-commercial de Riva. A Châtillon, 8 000 modèles standard ont été utilisés, 2 000 plus compacts et 1 000 pour les surgelés. Soit 11 000 étiquettes pour 16 000 références.

5. Initialiser les étiquettes

Chaque étiquette a été initialisée (association informatique d'une étiquette et d'un article) puis recouverte d'un autocollant avec le nom de l'article, le conditionnement et le code interne. Puis elles ont été emballées dans des cartons dans l'ordre de saisie et par gondole. Ce travail préalable facilite l'implantation ultérieure.

6. Installer les rails

Pour éviter que les clients n'arrachent les étiquettes, il est indispensable de les incorporer dans des glissières spécifiques. Ces « rails »présentent des degrés d'inclinaison différents en fonction de leur hauteur dans le rayon. Ce qui garantit un très bon niveau de lisibilité. A Châtillon, cette opération a été menée de jour (une semaine pour 4 ou 5 personnes). Tous les rayons n'ont pas été attaqués de front. « Il faut commencer par les plus faciles », conseille François Berrubé, directeur du marketing de SES.

7. Poser les étiquettes

Cette opération est assez fastidieuse. « En moyenne, nous installons 10 000 étiquettes en une semaine », estime Marcel Jeanjean.

8. Informer les clients

La communication auprès des clients conditionne la réussite du projet. Il est nécessaire de leur expliquer comment lire les informations et préciser que remplacer le papier par de l'électronique assure une parfaite concordance entre les caisses et les gondoles.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1596

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message