Interfel attend un « signal fort » de la part de Villepin

|

L'interprofession des fruits et légumes a adressé une lettre au Premier ministre pour lui rappeler qu'elle est toujours dans l'attente d'initiatives en faveur de ses produits.

Avant l'été, l'interprofession avait lancé auprès du gouvernement l'idée d'un « chèque fruits et légumes en faveur des ménages modestes, ainsi que la distribution gratuite de fruits dans les établissements scolaires. Suite aux initiatives récentes de Danone et Unilever pour la promotion de produits censés agir contre le cholestérol, Interfel interpelle le Premier ministre dans une lettre rendue publique ce mercredi 30 novembre, pour lui rappeler que, non seulement, aucune réponse n'a été apportée à ses propositions, mais qu'elle attend désormais « un signal fort » de sa part « en faveur des fruits et légumes, dont les bienfaits pour la santé sont reconnus par tous ».
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message