Intermarché confirme faire l’objet de poursuites de la DGCCRF

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L’enseigne a confirmé aujourd’hui faire l’objet de deux assignations du ministère de l’Economie à la suite de contrôles de la DGCCRF. Mais l’affaire prend une tournure politique. Le ministre aurait demandé une plus faible amende en échange de la reprise des abattoirs Gad. De quoi souffler sur les braises au Parlement alors que la loi Macron est bientôt de retour après son examen au Sénat...

Emmanuel Macron, très discret sur les assignations, peut être un lien avec la reprise de Gad par Intermarché
Emmanuel Macron, très discret sur les assignations, peut être un lien avec la reprise de Gad par Intermarché

L’édition du Figaro de ce lundi 27 avril 2015 a déclenché un joli mélange sulfureux, avec la révélation que Bercy aurait mené des tractations avec Intermarché pour la reprise de Gad en échange de l’allégement d’une amende pour pratiques restrictives de concurrence. L’amende maximale en question est fixée au maximum à 2 millions d’euros d’amende, mais elle peut être portée au triple du montant des sommes indûment versées. Or, le ministre n’aurait pas demandé le triplement de l’amende, Intermarché s’engageant alors à reprendre 500 des 800 salariés de Gad.

Pratiques et clauses illicites

Cette information n’a pas été infirmée par Bercy, ni confirmée non plus. En revanche, Intermarché à bien confirmé avoir fait l’objet de deux assignations pour pratiques restrictives de concurrence. "Il y a bien deux assignations dont nous sommes l'objet de la part de la DGCCRF, l'affaire est en cours, nous ne souhaitons donc pas apporter davantage de commentaires", a indiqué le groupement. La première consisterait, selon le Figaro, à avoir demandé par écrit une compensation de marges équivalente à 3,5 % du chiffre d’affaires réalisé avec chaque industriel, l’autre pour avoir exigé des baisses de tarifs sans offrir de contreparties, ainsi que pour avoir inscrit des clauses illicites dans les contrats.

La loi Macron en ligne de mire

Alors que le vent souffle sur les braises en raison du retour prochain du projet de loi Macron sur les relations commerciales, notamment avec le débat sur l’augmentation de la sanction pour pratiques restrictives de concurrence jusqu’à 5 % du chiffre d’affaires annuel de l’enseigne incriminée, les fédérations d’industriels montent au créneau tous azimuts. L’Ilec a envoyé une lettre au ministre de l’Economie, évoquant 500 millions d’euros de demandes de compensation de marges entre mars et décembre 2014, tandis que l’Ania alerte via une tribune sur la situation conflictuelle en cours avec les enseignes et demande audience au Premier ministre.

Assignations déjà évoquées…

Les assignations confirmées par Intermarché aujourd’hui ne sont en fait pas une nouvelle récente. Dans une interview à LSA le 11 décembre, la directrice de la DGCCRF, Nathalie Homobono, avait déjà évoqué les assignations. A la question « Des enquêtes ont été lancées durant l’été dans les enseignes, quel en est le résultat ?, la directrice avait répondu : «ces investigations sont encore en cours de finalisation et les résultats seront prochainement transmis au ministre. Ce que mes services ont constaté en termes de gravité est assez différencié d’une enseigne à l’autre, et des poursuites pourraient se justifier chez une enseigne. De manière plus générale, s’agissant de la notion de « déséquilibre significatif », la jurisprudence se construit favorablement. À titre d’illustration, concernant les neuf assignations « Novelli », une a bénéficié d’un jugement favorable et définitif, cinq décisions de cour d’appel favorables au ministre font l’objet d’un pourvoi en cassation, et trois affaires sont au stade de l’appel, à la suite de décisions de première instance dont une est favorable au ministre». En février, le ministre évoquait les deux assignations aussi, sans citer d'enseigne

Investigations de notoriété publique

Il était par ailleurs de notoriété publique que les agents de la DGCCRF avaient débarqué au sein de la centrale d’achats d'Intermarché et mené de larges investigations chez les fournisseurs. La principale révélation concerne le fait que l’enseigne Intermarché fait l’objet des deux assignations. Dans son blog, il y a plusieurs semaines, Michel-Edouard Leclerc interrogeait. «Le gouvernement annonce que deux distributeurs vont recevoir des assignations. Chacun appelle l’autre, tout le monde s’attend à en recevoir une.? ». Il a désormais la réponse : les deux étaient adressées à la même enseigne, ce qui n’est pas habituel… Encore un lien avec l’affaire Gad ? 

2 commentaires

GIL

04/05/2015 17h38 - GIL

JE CONSTATE CHEZ INTERMARCHE, QUE LE PROGRAMME DES PROMOS QUI EST SUR LE CATALOGUE N'EST PAS RESPECTE, LE JOUR DIT PAS DE PRODUIT SOIT DISANT MAUVAISES LIVRAISONS OU RUPTURES !!! ET CELA TRES SOUVANT . J'AI EGALEMENT UN LECLERC DANS MA ZONE, PAS DE PROBLEME LE PROGRAMME DES PROMOS EST RESPECTE,ET NOUS CONSTATONS UNE TRES GRANDE DIFFERENCE DES PVC SUR LES PRODUITS HORS PROMOS PAR RAPPORT A INTERMARCHE . J'HABITE DANS LA REGION GRENOBLOISE EXACTEMENT A VARCES 38760

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

GIL

04/05/2015 17h30 - GIL

JE SUIS UN ENCIEN DE LA DITRIBUTION, JE SUIS TOUJOURS SURPRIS DE VOIR QUE LES SUPERS INTERMARCHE ANNONCENT CHAQUE SEMAINE DES PRSPECTUS AVEC PROMOS, LORSQUE NOUS NOUS RENDONS DANS LE MAGASIN SOIT LES PROMOS NE SONT PAS LIVRES SOIT IL N'Y EN PLUS !!! . PAR CONTRE CHEZ LECLERC TOUJOURS DANS LEA MËME ZONE PAS DE PROBLEME LES PROMOS SONT TOUJOURS PRESENTES A DATE . JE SUIS DE LA REGION DE GRENOBLE .

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Carnet des décideurs

Vincent Fièvre

Vincent Fièvre

Directeur de communication et marque d'Intermarché

Gwenn Van Ooteghem 

Gwenn Van Ooteghem 

Directeur des achats marques nationales d'Intermarché

Claire Bourdon

Claire Bourdon

Directrice d'enseigne hypermarché d'Intermarché

Louise Damie

Louise Damie

Directrice des ressources humaines d'Intermarché

Claude G.

Directeur général d'Intermarché Alimentaire

Tristan Dupont

Tristan Dupont

Directeur des achats d'Intermarché

Claude  Genetay

Claude Genetay

Directeur général d’Intermarché alimentaire international

Catherine  Chapalain

Catherine Chapalain

Directrice générale de l'Ania (Association nationale des industrie alimentaires)

Caroline Puechoultres

Caroline Puechoultres

Directrice marketing, communication et innovation d'Intermarché

Marc Boulangé

Marc Boulangé

Directeur digital d'Intermarché

Virginie Larrière

Virginie Larrière

Directrice des supermarchés d'Intermarché

Cathy Collart

Cathy Collart

Directrice des hypermarchés Intermarché

Pierre Maertens

Pierre Maertens

Directeur e-commerce et omnicanal d’Intermarché

Caroline Dassié

Caroline Dassié

Directrice générale d’Intermarché

Alexandre Falck

Alexandre Falck

Directeur général d'ITM entreprises

Vincent Bronsard

Vincent Bronsard

Directeur de l’ensemble de l'offre (alimentaire et non alimentaire) d'Intermarché

Evelyne Banquy

Evelyne Banquy

Directrice développement durable d’ITM Alimentaire

Thierry Cotillard

Thierry Cotillard

Président du Conseil d’Administration d’ITM alimentaire international

Richard Panquiault

Richard Panquiault

Directeur général de l'Institut de liaison et d’études des industries de consommation (Ilec)

Catherine Fedrigo

Catherine Fedrigo

Responsable des achats de vins chez Intermarché

Denis Moreau

Directeur commercial alimentaire de Leclerc

Romain Nouffert

Romain Nouffert

Directeur général de Lesieur, président de l'Ilec

Bruno David

Directeur sourcing et PME d’Intermarché

Jean-René Buisson

Jean-René Buisson

Président de la Sopexa

Olivier Fontaine

Olivier Fontaine

Responsable du pôle frais d'Intermarché

Nicolas Jérôme

Directeur commercial de Soparind Bongrain

Jean-Pierre Le Roch

Fondateur d'Intermarché

Vassante Monany

Vassante Monany

Directeur Commercial d'Intermarché Roumanie

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA