Intermarché débute sa mutation logisitique

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L’enseigne des Mousquetaires va moderniser d’ici 2018 l’ensemble de ses unités logiqitiques. Avec des fermetures de sites et aussi des ouvertures… Explications.

Intermarché débute la mutation de ses sites, qui sera effective en 2018.
Intermarché débute la mutation de ses sites, qui sera effective en 2018.

La direction des Mousquetaires a l’annoncé vendredi 20 mars à l’occasion d’un Comité central exceptionnel à Paris. Elle lance la mutation de son parc dédié à la logisitique, qui sera effective pour 2018. Cela passe entre autre, par la fermeture de sites, notamment en Bretagne, comme l’explique le quotidien Ouest France. De nouveaux sites dotés des dernières normes sortiront de terre prochainement.

REMISE A PLAT

Pour remettre à plat son parc, la direction a dévoilé la fermeture de trois sites de Rostrenen (Côtes-d'Armor, 190 salariés), Saint-Gérand (Morbihan, 185 salariés) et Mellac (Finistère, 46 salariés). Ceux-ci seront transférés : le site de Mellac sera implanté à Ebrée et les deux autres sites seront regroupés à Neuillac, où une usine de plus de 70 000 mètres carrés verra le jour.

Plusieurs salariés se plaignent du manque d’informations donnés en amont, et du transfert du premier site. La plateforme qui le remplacera est en effet située à plus de 200 kilomètres ! La direction assure de son côté que’un plan d’accompagnement sera présenté aux employés au mois d’avril 2015.

 

La carte, réalisée par Ouest France, permet de comprendre de changement de sites logistiques en Bretagne:

 

Au top des normes

Ces nouveaux sites seront au top, selon la direction d’Intermarché : «Les dernières normes environnementales ainsi que de nouveaux procès technologiques permettront d'améliorer les conditions de travail des salariés et d'optimiser des points de vente du Groupement des Mousquetaires », révèle un communiqué du groupe. Ces plateformes logistiques mixtes, serviront à approvisionner les points de vente Intermarché en produits frais, secs, congelés et liquides. Le transfert sera effectif en 2018.

Carnet des décideurs

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA