Intermarché escroqué de 15 millions d'euros

|

Victime d'une "arnaque au président", l'enseigne Intermarché s'est fait escroquer de 15 millions d'euros après qu'un salarié abusé eût procédé à plusieurs virements sur un compte polonais. L'enseigne a tenté de récupérer l'argent, sans résultat. L'affaire a été confiée à la Police judiciaire

Les aigrefins ont réussi à persuader une salariés qu'elle avait affaire à sa hérarchie
Les aigrefins ont réussi à persuader une salariés qu'elle avait affaire à sa hérarchie© DR

L'affaire a été révélée par le Parisien. L'un des sièges de l'enseigne Intermarché, situé dans le XVe arrondissement, où est logée notamment la banque des Mousquetaires - la banque Chabrières - a été victime d'une "escroquerie au président" pour un montant de 15 millions d'euros qui ont été tranférés en Pologne et qui se sont finalement évaporés rapidement. La méthode est connue. Des aigrefins qui prennent le temps de bien se renseigner sur les process de décision d'une entreprise visent un salarié et lui font croire que sa hiérarchie lui donne un ordre, qui ne saurait être contesté. Ce dernier s'exécute, avant que lui-même ou ses responsables ne s'aperçoivent de la supercherie. Le cas est arrivé également au sein de l'entreprise Michelin, et de nombreuses sociétés ont mis en place des process de sécurisation pour éviter de telles mésaventures. 

Déjà 700 entreprises victimes

Mais l'enseigne jusqu'alors dirigée par Philippe Manzoni et qui vient de passer le flambeau à Thierry Cotillard, n'a pas réussi à écarter le danger. Selon les enquêteurs, l'enseigne a versé les 15 millions en plusieurs fois en quelques jours, vers plusieurs comptes bancaires situés en Pologne. L'affaire doit au moins permettre d'alerter les entreprises sur ces pratiques : 700 entreprises en auraient déjà été victimes, pour un montant de 350 millions d'euros. Et les grandes entreprises, comme les PME, font partie du lot. L'arnage fait aussi d'autres victimes : les salarié abusés, qui sont souvent remerciés sans ménagement, comme l'a montré une émission de télévision récemment. L'enquête sur l'affaire qui concerne Intermarché a été confiée à la Direction centrale de la Police parisienne. 

2 commentaires

HASSAN Elmchaouri : sénior économiste

11/05/2015 09h52 - HASSAN Elmchaouri : sénior économiste

Bonjour: il est temps d'installer une veille coopérative stratégique au niveau international entre enseignes et concurrents pour éviter les escrories. jOYEUX PRINTEMPS

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

André

10/05/2016 19h45 - André

L'escroquerie est vieille comme le monde... Et ceux là sont particulièrement doués, c'est vraiment des escrocs de haut-vol. De plus ils n'assassinent personne, sauf entre eux de temps en temps...

Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres