Marchés

Intermarché et Netto arrêtent la commercialisation des œufs de poules élevées en cage

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

D’ici 2025, Intermarché et Netto arrêteront la commercialisation des œufs de poules élevées en cage dans leurs rayons pour ne proposer plus que de l’alternatif.

Intermarché et Netto vont arrêter de commercialiser des œufs de poules élevées en cage.
Intermarché et Netto vont arrêter de commercialiser des œufs de poules élevées en cage.

Tous les distributeurs s’engagent. Après l’annonce de Carrefour en décembre 2016 d’arrêter la commercialisation des œufs issus de poules élevées en cage d’ici 2020 pour ses marques, c’est au tour d’Intermarché et Netto de prendre part au débat. Ils ont annoncé ne vendre plus que des œufs issus d’élevages alternatifs (sol, plein air, Label Rouge et bio). En 2020, tous les œufs de la marque Moisson seront alternatifs et en 2025, ce sera l’ensemble des œufs vendus en rayon sur les marques Netto, Top Budget et marques nationales. « Notre ambition est de rendre le mieux manger accessible à tous : notre rôle de distributeur est aussi de proposer à nos clients un choix de produits qui correspond à leurs attentes, tout en permettant aux filières agricoles de s’adapter à ces nouveaux enjeux », explique Jean-Marc L’Huillier, président de la direction du développement durable.

D’ici 2025, les éleveurs auront le temps nécessaire pour s’adapter aux nouvelles exigences et développer des méthodes d’élevage alternatives à la cage. Le Groupement est en train de revoir la durée de ses engagements contractuels avec les différents centres de conditionnement, afin de donner plus de visibilité à moyen et long terme à l’ensemble de la filière.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA