Intermarché Express s’implante à Toulouse

|

Depuis longtemps annoncé, mais enfin ouvert: le deuxième Intermarché Express (après celui de Nice, opérationnel depuis septembre 2009) vient d’être inauguré, hier soir, à Toulouse. Après la concurrence, certes, mais assurément à un emplacement idyllique : plein centre-ville, deux stations de métro à proximité, la Fnac et une place piétonne très fréquentée. « Nous attendons ici principalement une clientèle de flux, avec de nombreux étudiants, témoigne Claire Sixdeniers, responsable du projet Intermarché Express à l’échelle du groupement. Mais sans occulter, bien sûr la clientèle de quartier. » Sur 530 m², Intermarché Express propose donc, pour l’heure, 6500 références (un assortiment appelé à grandir) : de quoi se présenter, aussi, comme un magasin principal. L’ensemble est divisé en trois espaces : la zone « tout prêt », d’abord, en entrée de magasin, qui arbore des couleurs vert pomme que l’on retrouve chez Carrefour City/Contact, par exemple. Ici, snacking et plats cuisinés sont à l’honneur, pour des courses… express. La zone « tout frais » lui succède immédiatement : couleur chocolat et fruits et légumes à l’honneur. Et, enfin, en fond de magasin, l’espace « tout le quotidien » avec le sec, les boissons et, clientèle étudiante oblige, un rayonnage consacré aux bières assez bien doté. Si l’Intermarché Express est sans surprise par rapport à ce que la concurrence fait déjà, il a au moins le mérite de reprendre à son compte les bonnes idées testées ailleurs. 14 personnes, hors encadrement, travaillent dans ce point de vente, qui compte sept caisses, dont quatre en libre-service, « afin de mieux gérer la rapidité du passage client. » Il est ouvert de 8h30 à 22h.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter