Intermarché lance une carte de fidélité et un nouveau concept de station service

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le 12 juin prochain 1 400 magasins Intermarché proposeront une carte de fidélité originale à leurs clients. Première pierre d'un chantier de relance.

 

L' enseigne phare du groupement des Mousquetaires, Intermarché (20 milliards d' euros de CA, dont 17,5 pour la France), semble bien décidée à sortir de sa léthargie. Outre une accélération du développement du nouveau concept dit de « singularisation », qui équipe aujourd' hui, trois ans après son lancement, seulement 536 magasins sur un total de quelques 1 600 points de vente en France, le nouveau patron de l' enseigne, Philippe Rivory, a annoncé aujourd' hui le lancement de deux initiatives phares : une carte de fidélité et un nouveau concept de station service entièrement automatisé et donc en libre service intégral. Nominative, la carte Intermarché, proposera non seulement, sur le modèle du ticket Leclerc, des remises sonnantes et trébuchantes assises sur une gamme de produits identifiés (100 produits différents par mois en 2002 et 150 produits tous les 15 jours dès 2003), mais elle récompensera également ses meilleurs clients. En effet, outre les euros « gagnés » en achetant les produits sélectionnés, leurs cartes seront créditées d' environ 5 cts d' euros par tranche de 10 euros dépensés dès lors que le ticket moyen dépassera les 15 euros. L' enseigne qui compte déployer une équipe commerciale spécifique pour placer un maximum de cartes et qui vient de débuter la formation des personnels en magasin, voudrait atteindre dans les 6 à 12 mois qui suivront le lancement, 3,5 millions de porteurs sur les 13 millions de foyers qui la fréquentent.

Autre chantier : le lancement d' une station service totalement automatisée testée depuis plusieurs mois dans la région de Cadillac. Ouverte 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, la station fonctionne sans personnel. Elle propose également une piste rapide (pour le diesel) et toute une gamme de services en LS avec un distributeur automatique de bonbonnes de gaz, et des distributeurs de confiseries, de gâteaux, de boisons et de frites (sic). L' objectif est d' équiper d' ici à deux ans, 50 % du parc de stations services du groupement sur ce modèle.

Cette frénésie d' innovations intervient alors qu' un vent de contestation important souffle dans le groupement comme LSA l' a révélé dans son numéro du 4 avril (1762).  

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA