Marchés

Intermarché propose un discount de 5 à 10% sur 1800 produits alimentaires

|

A compter du 1er juillet 2022, les 1850 magasins de l’enseigne vont proposer à leurs 11 millions de porteurs de carte une réduction allant jusqu’à 10 % sur plus de 1 800 produits de ses marques distributeurs.

Carte de fidélité Intermarché
Carte de fidélité Intermarché© DR

Après E. Leclerc et son « bouclier anti-inflation », lancé début mai, ou encore Lidl qui propose, une fois par mois, 5% de réduction à ses clients encartés depuis 1 mois, c’est au tour d’Intermarché d’annoncer des mesures fortes censées lutter contre la hausse des prix. A compter du 1er juillet 2022, les 1850 magasins de l’enseigne vont proposer à leurs 11 millions de porteurs de carte une réduction allant jusqu’à 10 % sur plus de 1 800 produits de ses marques distributeurs Pâturages (produits laitiers), Monique Ranou (charcuterie, produits de traiteur et surgelés), Paquito (jus de fruits, compotes, confitures, sirop…) et Chabrior (céréales, pains, viennoiseries, pâtisseries, biscuits…). Les clients les plus fidèles profiteront, quant à eux, d’un avantage de 10 % dès la quatrième visite. Ces avantages carte seront disponibles dans l’ensemble des points de vente et sur le Drive annonce l’enseigne.

224 euros de dépenses alimentaires en plus en 2022

"En raison du contexte inflationniste exceptionnel que nous connaissons, on évalue l’augmentation du budget de chaque consommateur français à 224 euros pour 2022. Il est de notre responsabilité, en tant que distributeur, d’accompagner et de soutenir nos clients dans cette période de bouleversements qui impactent fortement leurs porte-monnaie. Aujourd’hui, notre programme de fidélité est un atout indéniable pour porter notre lutte contre la vie chère : grâce à ce dernier, nos meilleurs clients réalisent en moyenne 374 € de gain de pouvoir d’achat par an. À partir du 1er juillet, nous renforçons nos actions en faveur du pouvoir d’achat de nos clients, et en accord avec leurs choix de consommation que nous constatons massivement dans nos points de vente", déclare Vincent Bronsard, Président d’Intermarché et de Netto.

D'autres avantages maintenus

Avec près de 650 000 nouveaux clients encartés en deux ans, le programme de fidélité d’Intermarché comporte déjà différents soutiens au pouvoir d’achat, indique l’enseigne dans son communiqué de presse qui précise qu’en plus du nouvel avantage sur ses marques de distributeurs, elle maintient ceux existants tels que l’avantage « petits budgets », destinés aux foyers qui en ont le plus besoin et qui bénéficient tous les jours de 5 % sur l’ensemble de leurs courses. Mais aussi ceux destinés à la Communauté « Intermarché Familles Nombreuses » qui permet aux familles de bénéficier tous les jours de 10 % sur plus de 1 300 produits du quotidien, comme pour la Communauté « Intermarché Bébés », à destination des futurs parents, jeunes parents, grands-parents et professionnels de la petite enfance qui bénéficient quant à eux de 10 % sur tous les produits du rayon bébé et ce, tous les jours de l’année. En revanche, "l’avantage Fruits & Légumes et le doublement drive existants sont apparus comme répondant moins aux attentes des porteurs de carte pour la défense du pouvoir d'achat. Ils ont donc été retirés du programme", précise Intermarché.

Cette annonce intervient alors que l'enseigne connaît un sensible coup d'arrêt dans sa dynamique commerciale et a connu de fortes baisses de parts de marché au printemps, doublées d'une réorganisation en cours des équipes commerciales et dirigeantes. A noter que les démarches de réductions de prix se multiplient dans les enseignes alimentaires. Outre Leclerc et Lidl, déjà cités, Casino propose 10% sur toutes les courses moyennant paiement d'une cotisation inférieure à 10 euros par mois (chez Monoprix via monopflix, et chez Géant et surpermarchés, via Casino Max). Carrefour propose également une formule d'abonnement en test à Rouen (Carrefour Plus).

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter