Intermarché veut recruter 650 apprentis bouchers par an d'ici à 2016

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Chez les Mousquetaires, 700 postes de bouchers sont à pourvoir. L’enseigne annonce le recrutement de apprentis bouchers pour pallier ce manque et former ces futurs professionnels. Elle entend aussi nouer des partenariats avec des CFA pour créer 200 places supplémentaires par an dans le cursus dédié aux bouchers.

L'enseigne prévoit un plan de communication de 500 000 euros pour communiquer sur ce métier.
L'enseigne prévoit un plan de communication de 500 000 euros pour communiquer sur ce métier.

Il y a urgence ! C’est en somme le message adressé par Intermarché, qui profite du Salon de l’agriculture pour faire le plein d’annonces concernant sa filière viandes. Pour renforcer ce pôle, où l’enseigne a 14% de part de marché en volume (soit la deuxième enseigne derrière Leclerc), les Mousquetaires s’attaque au pan du recrutement… et de la formation.

« A ce jour, 700 bouchers manquent à l’appel » assure Nicolas Guilloux, adhérent marketing d'ITM, il manquerait à ce jour 2500 bouchers en grande distribution (Source: Inerbev). Pour trouver ses futurs professionnels de la viande, Nicolas Guilloux dévoile un plan décliné en trois volets.

L’objectif est de former 650 bouchers par an en contrat d’apprentissage d’ici à 2016.

1. Faire connaître le métier

Pour faire évoluer l’image du métier de boucher, les équipes d’Intermarché s’associent à Interbev , l’interprofession du bétail et des viandes, qui a crée la Boucherie Académie. 400 points de vente adhèrent à ce dispositif et se proposent ainsi de faire découvrir à des jeunes le métier de bouchers.

2. Créer des partenariats avec des CFA

En plus de son centre de formation Fordis, l’enseigne va opérer dès le mois de mars un « tour de France des CFA » assure Bénédicte Chabaud, responsable de la formation pour les Mousquetaires. Elle espère ainsi créer 200 places supplémentaires chaque année d’ici à 2016.

3. Une première campagne de communication

C’est une première pour les Mousquetaires. Le distributeur dégage 500 000 euros pour une campagne de communication massive « Nos bouchers sont des stars ». Sur ses points de vente, mais aussi dans la presse et dans les centres Pôle Emploi, les bouchers seront mis en lumière pour susciter des vocations. Un numéro vert est en outre mis en place pour les éventuelles questions autour de ce métier sous tension.

Carnet des décideurs

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA