International : Dia Fresh s'inspire des commercants chinois

|

Après Dia Market (400-700 m2) et Dia Maxi (700-1 000 m2), le discounter espagnol Dia teste dans le quartier de Chamberi, à Madrid, un concept de moins de 200 m² : Dia Fresh. Centré sur les fruits et légumes, avec un peu d'alimentation, il s'attaque au modèle des boutiques tenues par des Chinois, très nombreuses en Espagne. Ouvert de 9 h 30 à 21h30 du lundi au samedi et de 10 heures à 14 h 30 le dimanche, ses prix se situent entre ceux de Dia Market et des commerces chinois. Pour mieux les concurrencer, Dia Fresh, qui va ouvrir d'autres pilotes tests à Madrid, privilégiera des quartiers de classe moyenne peu équipés en supermarchés et où les gens disposent de peu de temps. A terme, Dia Fresh pourrait s'installer dans d'autres villes d'Espagne, marché prioritaire pour Dia, avec un investissement prévisionnel en nouvelles ouverture, de 100 M € cette année, sur un total monde de 350 M €.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2234

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous