International : LDC persévère en Espagne

|
Denis Lambert, président de LDC
Denis Lambert, président de LDC© DR

Le volailler français résout son problème espagnol. Outre-Pyrénées, LDC n'a pas la taille critique, avec un chiffre d'affaires 2010 de 20 M€. Décidé à poursuivre malgré la récession qui sévit en Espagne, il vient de passer une alliance avec une coopérative agricole, Alimentación Natural (AN Coop), qui totalise un chiffre d'affaires de 554 M€, dont 100 M€ dans la volaille, soit 4,7% du marché, ce qui en fait le cinquième intervenant espagnol du secteur. L'accord est à double détente. D'une part, AN Coop prend en charge la gestion des deux abattoirs espagnols de LDC, avec en perspective la création d'une société commune détenue à 35% par LDC dans les deux ans.

D'autre part, les partenaires créeront, en octobre prochain, une seconde coentreprise spécialisée dans les produits élaborés de volaille et où, cette fois, LDC sera majoritaire. Objectif de l'alliance : atteindre 140 M€ de chiffre d'affaires et 10% du marché espagnol dès 2013. Après avoir redressé sa filiale polonaise, le groupe français persévère ainsi dans son projet de développement à l'international, qui ne représente que 6,1% de son chiffre d'affaires total (2,55 Mrds € au cours de l'exercice clos le 28 février 2011).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2185

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous