International : Leclerc montre ses muscles en Espagne

|

L'enseigne française accélère son développement en Espagne, notamment dans la région de Madrid, où Leclerc s'est offert, cet été, sept nouveaux points de vente récupérés chez Eroski, pour une centaine de millions d'euros, selon la presse locale. Entré en Espagne en 1992, Leclerc comptait jusqu'alors 18 magasins dans le pays.

Un nombre qui devrait rapidement croître, Michel-Édouard Leclerc ayant indiqué que le pays était un marché prioritaire pour le développement international de l'enseigne. Preuve de l'importance qu'il y accorde, Michel-Édouard Leclerc est venu en personne, le 30 octobre, dans la région de Madrid, lancer un comparateur de prix version espagnole aux côtés de Patrick Rigault, patron de l'Espagne. Leclerc a investi 1 million d'euros pour développer cet outil - buscaelmasbarato.com (photo) -, qui analyse 450 produits relevés dans 83 magasins.

Objectif : faire infuser le discours sur les prix bas de l'enseigne dans un pays rongé par la crise. Les résultats du comparateur, dévoilés par Leclerc, font apparaître une différence de prix de 5,8% avec son plus proche challenger, Alcampo.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2251

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous