Intersport fait son entrée dans Paris

|

Voilà plusieurs années que le distributeur de sport numéro un mondial avec 10 milliards d'euros de chiffre d'affaires dans 37 pays cherchait un emplacement dans Paris. C'est chose faite avec un magasin de 1800 m² ouvert depuis samedi dernier au 150, rue de Rivoli en lieu et place d'Adidas. Sur trois étages, place est faite aux grandes marques (80% du chiffre d'affaires) : Nike et Adidas bien sûr, mais aussi Asics pour le running, Babolat pour le tennis, Banana Moon pour le bain... "Nous voulons être un magasin spécialisé dans la pratique du sport, explique Bernard Joannin, qui possède 23 magasins pour un joli chiffre d'affaires de 110 millions d'euros. Par exemple, pour le running, nous avons deux ou trois vendeurs qui courent le Marathon en moins de trois heures!". Et de conclure : "nous avons volontairement exagéré la place faite aux marques pour faire de ce lieu un temple du sport". 

Une quarantaine de magasin en Ile de France à terme 

Ce magasin est le premier d'une série d'ouvertures programmée en Ile-de-France : Ste-Geneviève des Bois en août, Pontault-Combault à la fin de l'année. "Nous n'avons que 7 à 8 magasins dans une région qui compte 25% de la population française, souligne Jacky Rihouet, président de la coopérative en France et en Belgique. Nous aimerions atteindre une quarantaine de magasins en Ile-de-France et quatre à cinq dans Paris intra-muros". Le sportif parisien aimant le running, le football et la natation (grosso modo!), ces trois sports sont traités à la manière d'un spécialiste dans le point de vente de la rue de Rivoli. Adidas a droit à son "wall" de chaussures et des capteurs vont parler "explosivité et agilité" pour les spécialistes de foot. En running, des marques pointues font leur entrée comme Skins en compression ou Gore pour les vêtements. Pas de vélo en revanche, faute de place. Une campagne de communication est prévue avec la distribution de 100 000 prospectus avec Direct Matin à la sortie des métros. Au total, ce sont deux millions d'euros qui ont été investis dans le magasin; Bernard Joannin escompte 8 à 10 millions d'euros de chiffre d'affaires pour la première année d'exploitation et un retour sur investissement rapide (un an!).

A périmètre non comparable, Intersport a fait une belle année 2013 avec une croissance de son chiffre d'affaires de 4%, à 1,5 milliard d'euros. Un exercice sauvé par lesquelques 200 magasins de montagne, qui réalisent une progression de 10% de leur activité alors que ceux de plaine ont connu une année plate.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations