Intersport prévoit une année 2015 record avec 25 nouveaux magasins

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Deux semaines après Decathlon, Intersport annonce aussi de bonnes performances pour 2014, avec un chiffre d'affaires qui fait deux fois mieux que le marché. Ce qui permet à Jacky Rihouet, le patron du groupement, de dessiner de belles perpectives pour 2015 et 2016.

Intersport a progressé en 2014, notamment grâce à des opérations promotionnelles supplémentaires.
Intersport a progressé en 2014, notamment grâce à des opérations promotionnelles supplémentaires.© JC Barla

"Une année record" pour le groupe. C'est par ces trois mots que Jacky Rihouet, qui préside aux commandes d'Intersport depuis cinq ans, voit 2015. Intersport termine déjà 2014 en beauté avec un chiffre d'affaires en hausse de 6% (4% à surface comparable), à 1,6 milliard d'euros. Une performance au-dessus du marché, en progression, lui, de 2%, à 10 milliard d'euros. Le groupe coopératif, deuxième après Decathlon, doit ces chiffres à un rythme d'ouvertures d'enfer, mais pas seulement. Certes, 35 nouveaux magasins ont vu le jour (26 en plaine, 5 en montagne et 4 Black Store, enseigne de jeannerie), mais le groupement a amélioré ses performances commerciales, en massifiant les marques propres, en augmentant les opérations promotionnelles, en structurant en quelque sorte un réseau par essence indépendant. Au détriment de la marge? "Les adhérents sociétaires ont joué le jeu, explique Jacky Rihouet. Comme ils sont à la tête de leur entreprise, ils décident eux-mêmes et ont choisi d'investir dans la compétitivité plutôt que dans les dividendes".

35 millions d'euros investis dans les magasins en 2015

Ces fondamentaux restaurés, cette agressivité retrouvée permettent à Jacky Rihouet de prévoir grand pour 2015. 25 nouveaux magasins ouvriront, sur des surfaces plus grandes qu'auparavant, autour de 1700-2000 m², dans des régions un peu délaissées par le réseau. Un cinquième magasin verra le jour en mai à Toulouse sur 2400 m², en août, Lyon, Bois-Sénart, en région parisienne, Saint-Etienne (2500 m²), Thionville, dans l'est (2800 m²) auront un Intersport. Suivront Rennes, Morlaix, Pont de Saint-Maxence (OIse), Cherbourg... Une quinzaine de magasins seront agrandis et une dizaine rénovés.

Enseignes complémentaires

Les enseignes dites "complémentaires" d'Intersport ne sont pas délaissées. Blackstore, positionnée sur la mode urbaine, ouvrira quatre magasins et Athlete's Foot, rachetée en 2012 par le groupement, sera testée en France au premier semestre 2016. Il faudra attendre aussi 2016 pour que le click and collect arrive dans les magasins. Soit deux ans après Decathlon. Vincent Lévy, un ancien de chez But, arrivé il y a deux ans, reconstruit la base de clients, sous la houlette d'Emmanuelle Bahuaud, directrice commerciale qui a oeuvré chez deux autres indépendants, Intermarché et Système U. Le début d'un vaste chantier.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA