Intersport se pose en spécia liste dans Paris

|

Dossier Inauguré rue de Rivoli, au 150, le 1er avril, le premier magasin parisien Intersport se positionne d’emblée en vitrine des marques. Celles-ci, qui ont participé à la conception même du magasin, sont présentes à travers le running, le foot, les sports de raquettes et la natation.

Pendant quinze ans, Bernard Joannin fut professeur d’éducation physique. Et « parce qu’il ne se voyait pas vieillir sur les bords d’un cours, sifflet à la bouche », à 39 ans, il entre dans la « famille » Intersport. Aujourd’hui, c’est l’un des plus gros adhérents de la coopérative, avec 23 magasins en Picardie et Ile-de-France et un chiffre d’affaires de 110 millions d’euros par an. Plus que Jacky Rihouet, le président d’Intersport France et Belgique. « Pour ouvrir dans Paris, il nous fallait un adhérent solide financièrement, un entrepreneur qui prenne des risques ­d’arriver dans la capitale avec un point mort très élevé ». Deux millions d’euros d’investissement auxquels s’ajoute un loyer élevé (Adidas déboursait 2,4 millions d’euros par an), le pari est gros. Le président du Football Club d’Amiens n’a pas peur. Il ouvre également d’ici à la fin de l’année deux autres magasins en région parisienne, l’un à Sainte-Geneviève-des-Bois en août, l’autre à Pontault-Combault. « J’espère bien rentabiliser ce magasin rue de Rivoli en un an. »

D’ici là, il faudra que les marques, omniprésentes et valorisées dans ce point de vente, soient satisfaites. Les Asics, Nike et autres Adidas donnent le tempo : ce sont elles qui innovent, sponsorisent et font la publicité. Quoi de mieux face à Décathlon qui domine le marché parisien

Équipements pointus

Le client fait son entrée sur le running, 10% du chiffre d’affaires, qui très bien représenté. Asics est là, avec son laboratoire qui permet de mesurer ses foulées, Adidas et Nike aussi. Côté textile, Gore, l’inventeur du Gore-Tex, fait son entrée et place la barre haut avec ses vestes à 300 €, indispensables pour tout amateur de trail, nombreux parmi les quadras stressés parisiens. La compression est également bien présente avec des marques australiennes comme Skins. « Le potentiel est important sur ce marché, souligne le directeur du magasin. Seulement 70% des coureurs utilisent leurs produits ».

Le sous-sol est dédié au football, premier ­contributeur au chiffre d’affaires, avec une part espérée de 12%. Place aux maillots : la France d’abord, le Brésil ensuite. Amateurs comme passionnés devraient ­trouver leur bonheur de maillot ou autres réplicas. Le premier étage est dévolu à la femme, tranquille pour choisir sa tenue de running ou son maillot de bain. Pour faire connaître son adresse parisienne, ­Intersport va communiquer (100 000 prospectus distribués à la sortie du métro avec Direct Matin) et la venue de sportifs. En avril, Laure Manaudou, Jeremy Stravius et Marco Verratti seront invités.

Nous avons un parti pris fort sur le running dans notre magasin parisien, car c’est un sport qui monte, en lien avec la santé. Asics, Nike, Adidas, toutes les grandes marques sont là, auxquelles s’ajoutent des marques plus techniques, comme Gore ou Skins.

Bernard Joannin, adhérent Intersport (23 magasins, dont celui de Paris)

8 à 10 millions d’euros

de chiffre d’affaires prévu en un an d’exploitation

1 800 m²

de surface

2 millions d’euros

d’investissement
Source chiffres : Intersport

Les plus

  • Des grandes marques dans chaque univers, ce qui fait la différence avec ses concurrents parisiens.
  • Une armada de vendeurs (47) qui montre bien le concept de vente assistée.
  • L’emplacement, à la sortie d’une ligne de métro très fréquentée, et près du Louvre pour la clientèle touristique.

Les moins

  • La configuration sur trois étages et une superficie compacte (1 800 m²) qui ne permettent pas de traiter tous les univers (vélo) et qui rendent difficiles les déplacements dans le magasin.
  • Pas de click & collect qui faciliterait le lien entre internet et le magasin plus facile

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2314

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous