Interview de Hervé Navellou, directeur de L’Oréal France

|

INTERVIEWINTERVIEW Après vingt-cinq ans passés chez L'Oréal à sillonner le monde, Hervé Navellou a pris les rênes de L'Oréal France depuis septembre 2010.

Hervé Navellou

LSA - Six mois après votre arrivée à la tête de L'Oréal France, quels sont les principaux chantiers que vous comptez développer ?

Hervé Navellou - J'ai pris le bateau en marche et ma nomination s'inscrit dans la continuité de mon prédécesseur [Alain Ducasse, NDLR]. L'objectif principal est de continuer à dynamiser le marché français de la beauté en assurant un positionnement clair de nos marques et de mener une politique d'innovation accrue, qui conjugue qualité et sécurité. Par ailleurs, nous comptons nous rapprocher des distributeurs pour mener des opérations de partenariat afin de d'améliorer sans cesse l'offre en rayon.

 

LSA : Quels sont vos projets avec les distributeurs en termes de mise en scène en magasin ?

H. N. - Le secteur de la beauté en grande distribution alimentaire doit se bouger ! Les hypermarchés sont nés en France et, pourtant, nous accusons un sérieux retard en termes d'innovations merchandising par rapport à d'autres pays. Mais au-delà du simple merchandising, nous voulons offrir un service aux consommateurs. Dans le cas de Carrefour Planet, nous avons participé à la rénovation du linéaire et nous avons mis en place un service innovant, le Make up Bar. Sous forme de bornes, les consommateurs scannent l'article qu'ils souhaitent, se prennent en photo et voient l'effet du produit directement sur eux. Nous avons également développé une application iPhone Instant Beauty L'Oréal Paris pour aider les femmes en rayon et qui désirent avoir des informations sur le produit. Une nouvelle génération de services va voir le jour en GSA. Pour plus d'interactivité, il faut allier le merchandising et la high-tech. Des projets L'Oréal sont en cours et devraient être implantés en magasins dans le courant de l'année 2011. Je suis résolu à faire avancer la catégorie et ne pas laisser les suggestions en phase de test.

 

LSA - Quelles sont les ambitions de L'Oréal en France ?

H. N. - Nous voulons asseoir nos positions de leader et continuer à croître plus vite que le marché. Tout en travaillant pour améliorer nos forces sur les différents secteurs d'activité de la beauté, nous avons identifié le maquillage comme une catégorie prioritaire. C'est un marché qui enregistre une très belle croissance en 2010 [+ 5% en valeur quand le marché de l'hygiène-beauté est à + 0,2%, NDLR]. Par ailleurs, le maquillage permet de recruter de nouveaux consommateurs sur la beauté en général. C'est donc très important d'apporter une image de qualité sur ce secteur, sans pour autant délaisser les autres. Les hommes font également partie des leviers de croissance importants pour L'Oréal. Au regard de l'explosion de ce marché en Asie, nous sommes très optimistes pour la France. Mais nous comptons également développer de nouvelles offres pour les jeunes et les seniors.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2168

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message