Interview de Laurent Roussel, PDG de Panasonic France : « Panasonic veut prendre 5% du marché du smartphone en France »

|
LAURENT ROUSSEL
LAURENT ROUSSEL© DR

LSA - Pourquoi revenez-vous sur le marché du téléphone mobile après des années d'absence ?

Laurent Roussel - Nous n'avions jamais abandonné ce marché, puisque, au Japon, nous sommes toujours présents, avec une part de marché de près de 20%. Hors Japon, nous avions arrêté en 2005 pour nous concentrer sur l'électronique grand public. Mais aujourd'hui tous ces produits communiquent entre eux. Nous voyons le smartphone comme un terminal qui nous permettra, grâce à une application Viera (marque de télévision de Panasonic), de communiquer avec nos téléviseurs en partageant des photos et des films, par exemple. Et puis il y a une demande de la part des distributeurs pour concurrencer aux deux leaders, Samsung et Apple.

 

LSA - Quelles sont vos ambitions en France sur le smartphone ?

L. R. - Si on atteint 5% de part de marché en 2012, ce serait excellent. En Europe, nous avons un objectif de 1,5 million de terminaux. Notre smartphone sous Android sera haut de gamme, avec son écran Oled 4,3 pouces, ses 7 mm d'épaisseur et son appareil photo de 8 Mpx. Nous allons aussi mettre en avant le côté résistant, puisqu'il sera waterproof. Il sera ensuite rapidement complété avec une gamme de quatre appareils (deux smartphones) d'ici à la fin de l'année. Nous négocions actuellement avec les opérateurs pour une sortie en mai du premier modèle.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2221

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message