Interview : Joël Franco, directeur commercial du "Centre Del Mon"

INTERVIEW«Le futur poumon de la ville»

LSA - Après le rendez-vous manqué du 30 novembre, l’ouverture prévue en deux temps de ce centre commercial ne risque-t-elle pas de nuire à son démarrage?


Joël Franco - Les problèmes soulevés par la commission de sécurité concernent la gare, non le centre commercial. Nous subissons donc ce retard… Quant à l’ouverture en deux temps du Centre del Mon, l’idéal, évidemment, aurait été de tout inaugurer en même temps. Mais la commercialisation du premier étage, qui n’ouvrira qu’en avril, n’est pas bouclée. La signature de C&A s’avère toutefois décisive et offre des perspectives plus positives. D’ici là, la brasserie du centre commercial et les deux hôtels auront déjà ouvert leurs portes.

 

LSA - Quel est le principal atout du  «Centre du Monde»?
J. F. - Les flux seront récurrents sur le site. Les bureaux et leurs 533 postes de travail devraient être occupés d’ici à l’été prochain par différents services de l’État : équipement, services des eaux et forêts, préfecture… S’ajoutent à cette population la fréquentation des gares routières et ferroviaires, ainsi que les rotations des 101 chambres d’hôtels. Enfin, l’Agglomération de Perpignan y a déjà installé son siège, et une cité judiciaire doit être créée dans ce même quartier en 2014. À l’avenir, ce nouveau quartier sera le vrai poumon économique de la ville.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2163

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous