iPhone 7, Apple Watch, Apple Car… Les projets dans les cartons d’Apple

|

Une montre, un nouvel iPhone, des lunettes connectées et même une voiture... Le géant Apple, assis sur un Everest de dollars, fourmille d'idées pour son avenir.

iPhone 7 ou iPhone 6S? La réponse d'Apple en septembre prochain
iPhone 7 ou iPhone 6S? La réponse d'Apple en septembre prochain

Apple va lancer ci, Apple travaille sur ça, Apple va faire ceci… Apple est une marque qu’on aime conjuguer au futur et à qui on prête tous les projets imaginables : une télé, une console de jeux, des produits pour la santé, des lunettes connectées, aujourd’hui une voiture et demain quoi ? Une fusée ? Un train supersonique ? Un vaisseau spatial ?
Si on prête autant de projets à Apple, c’est qu’on ne prête qu’aux riches. Et riche, Apple l’est à milliards. La société qui a encore réalisé un bénéfice net de 18 milliards de dollars au dernier trimestre 2014 est à la tête d’un pactole colossal de 175 milliards de dollars (157 milliards d’euros). Cette somme, à titre de comparaison, représente les capitalisations boursières de L'Oréal, Danone, Carrefour et Casino réunies. Apple pourrait s'en même s'endetter s'offrir ces quatre géants... Il a donc de quoi investir dans de nouveaux projets.

iPhone 7, Apple Watch, Apple Car… Tour d’horizon des futurs produits de la marque à la pomme. Du plus proche au plus lointain.

 

L’Apple Watch en approche

Présentée en septembre dernier avec l’iPhone 6, la montre d’Apple devrait finalement sortir en avril 2015.  Avec son design soigné, son ergonomie intelligente (la mollette pour surfer dans les menus) et ses nombreuses applications dédiées en préparation (les éditeurs ont enfin accès aux kits de développement), l’Apple Watch pourrait donner le vrai coup d’envoi des produits connectés dont les ventes restent pour l’heure limitées. D’ailleurs, selon le Wall Street Journal, Apple aurait passé une commande de 5à 6 millions d’unités auprès de son fournisseur taïwanais Quanta Computer. Reste un écueil à surmonter : celui du prix. L’Apple Watch sera tout de même vendue 350 euros, soit le prix d’un bon smartphone sur le marché. Un peu cher pour un gadget de luxe. En tout cas, les analystes sont optimistes. JP Morgan considère qu’Apple pourrait en vendre 24 millions d’exemplaires dès la première année.

Les prévisions de ventes d'Apple Watch de JP Morgan


Un nouvel iPhone en septembre 2015

Un concept d'iPhone 7 avec un écran total imaginé par un designer

 

Après le colossal succès de l’iPhone 6 qui a mis la concurrence au tapis, c’est peu dire que le prochain iPhone déchaine déjà les passions. Que nous concocte Apple pour la suite ? La machine à rumeur tourne à plein régime.

Déjà quel nom ? A priori Apple nous avait habitué à sortir un modèle avec un nouveau numéro et un nouveau look tous les deux ans, les années paires. Ainsi il y a eu l’iPhone 6 en 2014, l’iPhone 5 en 2012, l’iPhone 4 en 2010… Les années impaires étant celle de l’amélioration de la version précédente : iPhone 4S en 2011, iPhone 5S en 2013 (et même 5C). Si la logique est respectée, 2015 devrait donc être l’année de l’iPhone 6S, soit une version sur-vitaminée de son smartphone précédent. Mais selon certaines indiscrétions sur la Toile, Apple pourrait rompre et sortir un tout nouvel iPhone 7 dès cette année. Mais cette hypothèse n’est pas la plus crédible, Apple n’ayant aucune raison de bousculer ses habitudes tant le succès de ses smartphones est grand.

Quelle date de sortie ? Si on s’en tient aux précédents, le nouvel iPhone devrait être présenté en septembre, le deuxième mardi du mois, soit le 8 septembre 2015, pour une sortie dans les semaines qui suivent. Là encore, pas de raison qu’Apple change son agenda habituel.

Quelle technologie ? Ce n’est que rumeurs et spéculations. Néanmoins par déduction, s’il s’agit d’un modèle d’iPhone 6S, il est fort probable que le design reste inchangé. Donc, les évolutions dans le hardware ne devraient pas être visibles. C’est à l’intérieur que ça devrait se jouer. Voilà dans les grandes lignes les bruits qui courent sur le future iPhone :

- un processeur boosté à 2 Go de Ram : jusqu’à présent Apple se contentait de modèles à 1 Go. Mais le 2 Go est en train de devenir la norme sur les smartphones premium du marché. Cela permettrait d’améliorer l’expérience de navigation en permettant à l’iPhone d’effectuer des calculs plus rapidement. Mais encore une fois, Apple n’y passera que si cette amélioration permet de nouveaux usages et une expérience vraiment enrichie pour l’utilisateur. L'américain n’est pas un partisan de la technologie pour la technologie… D’ailleurs, selon plusieurs sources, le capteur photo de 8 Mp (un des plus bas du marché dans cette catégorie de smartphone) ne devrait pas évoluer. Les photos prises par l’iPhone 6 n’étant pas plus mauvaises que celles prises par des appareils dotés de plus gros capteurs…

- un écran sensible à la pression : c’est le site thaïlandais G For Games qui croit savoir qu’Apple introduirait la technologie Force Touch sur son futur iPhone. Une fonctionnalité qui sera présente sur l’Apple Watch et qui permet de distinguer un léger tapotement d’une pression plus forte sur l’écran et ce afin d’améliorer encore l’interaction avec le contenu sur l’écran.

- écran 3D, souple, en réalité augmentée : le coin des rumeurs moins probables. Selon le site américain Apple Insider, souvent bien renseigné, le futur iPhone pourrait être équipé d’un écran Amoled (comme les modèles de Samsung) mais qui serait souple et recouvrirait la totalité de la surface du téléphone. Il serait, en outre, doté de capacités de reconnaissance de mouvement et même de nombreuses caméras pour permettre d’avoir de la réalité augmentée. Dernière rumeur -qui vient de Chine cette fois (le journal Economic Daily News), Apple serait intéressé par l’affichage 3D. La même que celle utilisée par Amazon sur FirePhone. Rumeur peu crédible cependant tant cette fonctionnalité n’a pas semble-t-il séduit les consommateurs.

Lunettes connectées, Voiture… les projets à long terme

Un concept d'Apple Car imaginé par le site humoristique The Onion

Assis sur son énorme matelas de dollars, Apple investit déjà dans l’avenir. Et le futur d’Apple passe par tout ce qui peut être connecté. A commencer par les lunettes pour lesquelles l’Américain vient d’obtenir la validation d’un brevet. Mais aussi, plus étonnant, une voiture. Ainsi selon le Wall Street Journal et le Financial Times, la firme de Tim Cook aurait débauché des responsables de la R&D de Mercedes Benz. Le PDG d’Apple aurait même rencontré Elon Musk, le fondateur de la marque de voitures électriques Tesla qu’on présente comme le nouveau Steve Jobs, afin de lui proposer un partenariat (voire un rachat ?).

A l’image de Google qui travaille depuis plusieurs années déjà sur un modèle d’automobile sans chauffeur, Apple serait intéressé par le développement d’un véhicule connecté électrique qui serait autonome. Si la rumeur semble être fondée, le projet relève encore pour le moment de la science-fiction tant le business de l’automobile est éloigné de celui d’Apple. Qui pour fabriquer ? Quel circuit de distribution ? La firme américaine serait obligée de s’associer à un fabricant existant. D’où les relations avec Tesla. Malgré le buzz qu'il suscite, ce dernier reste un tout petit constructeur qui vend moins de 8000 véhicules par trimestre et qui continue de perdre de l’argent malgré les très grosses subventions de l’Etat américain. Mais Apple a largement les moyens d’en perdre un peu de l’argent…


 

1 commentaire

Nico

21/02/2015 11h17 - Nico

J’ai franchi le pas et je suis ravi de mon achat de l’iPhone 6. L’investissement vaut je trouve vraiement le coup par rapport à mon vieil iPhone 4.
Un seul défaut à mon gout, il glisse vraiement entre les doigts. Problème réglé avec une coque fine que j’ai trouvée ici : http://coqueenstock.fr/iphone-6/99-coque-iphone-6-ultra-slim-souple.html . Sinon super iPhone, comme d’habitude ;)

Continuez vos articles de très bonne qualitée, c’est toujours un plaisir de vous lire régulièrement !

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter