Isabelle de Silva nommée présidente de l'Autorité de la concurrence

Isabelle de Silva, issue du Conseil d'Etat, va remplacer Bruno Lasserre à la tête de l'Autorité de la concurrence. Elle avait été proposée par le président de la Républque, et le Parlement vient d'approuver sa nomination. Ses priorités : la concentration des centrales d'achat des enseignes et les plates-formes numériques type Google

Partager
Isabelle de Silva nommée présidente de l'Autorité de la concurrence
Isabelle de Silva, issue du Conseil d'Etat, va remplacer Bruno Lasserre à la tête de l'Autorité de la concurrence

La nouvelle présidente de l'Autorité de la concurrence, Isabelle de Silva, 46 ans, issue du Conseil d'Etat et membre du collège de l'Autorité de la concurrence, va remplacer le brillant Bruno Lasserre, qui n'a pas souhaité achever son troisième mandat et qui a été nommé au Conseil d'Etat, son corps d'origine. Il aura marqué son époque, avec 6,5 millilards d'euros d'amendes pour entente. Certaines sont restées célèbres par leur montant, contre France Telecom Orange, es entreprises de produits d'entretien et de beauté, ou plus récemment sur les entreprises de transport. Il aura aussi beaucoup bataillé aussi au niveau du contrôles de concentrations, obligeant des sociétés à céder des magasins, comme dans le cas de Casino et Monoprix, voir à amener des enseignes à renoncer, comme dans l'affaire Auchan et Système U.

Visiblement, Isabelle de Silva a l'intention de poursuivre dans cette voie. Elle a indiqué aux parlementaires ses priorités : la concentration des centrales d'achat des enseignes, et les plates-formes numériques type Google. L'Autorité de la concurrence a été la première au monde à s'attaquer au géant américain, afin de vérifier si sa position dominante en matière de moteur de recherche ne l'amenait pas à des abus. Il a dû modifier ses pages Google Shoping, par exemple, afin de bien indiquer qu'il s'agit de "liens commerciaux". "Les grands acteurs de plateformes sont en capacité d'acquérir des positions très fortes en des temps très courts" a-t-elle précisé devant les sénateurs. L'Autorité de la concurrence doit veiller à ce que des abus n'en découlent pas

Vigilance sur les centrales d'achat

Sur les centrales d'achat, l'Autorité de la concurrence est également très vigilante. La loi contraint désormais les enseignes à déclarer leur alliance en la matière deux mois avant le début de leur activité. Lors du Congrès LSA des négociations commerciales, Michel Edouard Leclerc a indiqué avoir prévenu par courrier le président de l'Autorité de la concurrence de la création d'Eurelec Trading, la centrale d'achat commune à E.Leclerc et Rewe ; mais comme le volume d'achat n'est pas suffisant, la notification n'est pas nécessaire à date, elle sera faite s'il y a lieu.

Reste à savoir si Isabelle de Silva, énarque, qui a travaillé au cabinet de Catherine Trautmann, alors ministre de la Culture, puis dirigé les affaires juridiques au ministère de l'Ecologie, aura les moyens de maintenir le haut niveau d'exigence fixé par Bruno Lasserre en matière de luttre contre les pratiques anti-concurrentielles. Car le budget de l'Autorité est limité à 20 millions d'euros et des groupes sont capables de mobiliser la même somme pour une seule affaire, avait indiqué l'ancien président. Les bienfaits de la concurrence ne sont pas acceptés par tous, loin de là, ni en agriculture, ni dans les produits de grande consommation, et encore moins quand il s'agit des géants du numérique. Les gendarmes ne rattrapent pas toujours ceux qui enfreignent le code de la route, surtout si leur voiture est moins puissante...

Sujets associés

NEWSLETTER Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

Tous les événements

Les formations LSA CONSO

Toutes les formations

LES SERVICES DE LSA CONSO

Trouvez les entreprises de la conso qui recrutent des talents

MICHAEL PAGE

Directeur Régional Centre-Est H/F

MICHAEL PAGE - 01/10/2022 - CDI - Troyes

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par
LSA

ARTICLES LES PLUS LUS