iZettle rend mobile et gratuit le paiement par carte bancaire

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

iZettle, start-up suédoise, propose un terminal de paiement par carte bancaire gratuit. Ultra mobile, le système se branche sur un smartphone et une tablette. 

iZettle propose une solution gratuite de paiement par carte bancaire.
iZettle propose une solution gratuite de paiement par carte bancaire.
En France, près de 2,6 millions de PME ne proposent pas de paiement par carte bancaire, les solutions existantes incluent des frais fixes. iZettle, solution venue de Suède, sort un produit qui répond à ce public. "Une large majorité de consommateurs français préfère la carte aux espèces mais, pour beaucoup de petits entrepreneurs tels que les cafetiers, les boulangers, les marchés de primeurs ou les marchés de jeunes créateurs, les lecteurs de cartes bancaires sont tout simplement trop onéreux et contraignants, explique Jacob de Geer, le co-fondateur et dirigeant d'iZettle. Grâce à iZettle ils ne rateront plus jamais une vente."
 
Ainsi, leur boîtier permet un règlement par carte bancaire avec lecture de la puce et code pin, le tout relier à un smartphone ou une tablette. Techniquement, le principe de paiement reste identique à celui fait via un terminal classique et se montre tout aussi sécurisé. D'ailleurs, on retrouve au capital de la start-up Mastercard, qui a investi dés 2010 dans l'entreprise.
 
iZettle propose des commisions dégressives
 
La nouveauté réside dans l'aspect ultra-mobile et surtout l'offre tarifaire. L'outil est gratuit pour les entreprises, et il n'y a aucun frais fixe. iZettle prélève une commission dégressive, allant de 2,75% à 1,5%.  La maison d'édition Aux forges de Vulcain a adopté depuis peu cet outil, qu'elle juge parfaitement adapté à ses besoins, avec une utilisation très simple. Et pouvoir proposer un paiement par carte bancaire représente un vrai atout commercial. "Lors du dernier salon du livre, on nous a prêté un terminal de paiement par carte, raconte un responsable. La commission atteignait deux euros par transaction, mais nous avons doublé notre chiffre d'affaires. L'offre iZettle est pour nous attractive dès lors qu'on ne dépasse pas 6000 euros de paiement par carte."
 
Toutes les interactions s'opèrent via le site français d'iZettle. Depuis un portail, l'entreprise intégre les informations sur ses produits, qui peuvent se résumer à un tritre et un prix. Dans le cas de notre maison d'édition, elle a ajouté via le code ISBN ses produits. Elle les retrouve ensuite sur son application installée sur son mobile ou sa tablette. Lors de l'encaissement, l'employé choisit le produit acheté. Il peut aussi appliquer des réductions, rentrer directement un prix, et changer de taux de TVA si besoin est. Toutes ses transactions lui sont ensuite résumées sous forme de tableaux statistiques. 
 
La France représente le 11e pays où iZettle se déploie et sur le volume de transactions géré par la start-up devrait représenter sur l'année plus de 2 milliards d'euros. La prochaine évolution sera une version sans fil pour gagner encore en mobilité.
 

1 commentaire

Grandjean Claude

23/04/2016 10h50 - Grandjean Claude

Bonjour, Ou peut-on se procurer ce mode de paiement, Cordialement Grandjean Claude

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque semaine l’actualité des équipements et technologies pour le magasin et de la supply chain des distributeurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA