Le patron d’Alibaba Jack Ma cède une partie de ses actions du géant chinois

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Jack Ma, qui lâchera les rênes de l’e-commerçant dans un an, a revendu ses actions dans les holdings stratégiques d’Alibaba, qui détiennent ses brevets.

Jack Ma prépare sa succession à la tête d'Alibaba.
Jack Ma prépare sa succession à la tête d'Alibaba.

[Mise à jour du 02/10/18] Après avoir annoncé en septembre qu’il quittera son poste à la tête d’Alibaba dans un an, Jack Ma, le patron et fondateur de l’Amazon chinois, a revendu la quasi-totalité de ses actions dans les holdings du groupe basées en Chine, selon le Financial Times. Ces parts ont été rachetées par cinq actionnaires du groupe non identifiés. Jack Ma détient toujours une partie des titres de l’e-commerçant et continue à décider, avec un collège de 35 autres actionnaires, de l’identité de la majorité des membres du conseil d’administration d’Alibaba.

Les holdings chinoises dont Jack Ma a revendu les parts détiennent les brevets des technologies développées par Alibaba. L’e-marchand a dû adopter, au moment de son introduction à la Bourse de New York en 2014, une structure juridique basée sur des “entités à détenteurs de droits variables”, imposée par le gouvernement chinois qui souhaite protéger ses pépites technologiques. Cette structure permet de créer une double entreprise, dont une partie est basée à l’étranger et l’autre, celle qui détient les brevets, en Chine. Les technologies développées par ces entreprises ne peuvent ainsi pas être directement détenues par des étrangers. 

Jack Ma, emblématique fondateur d'Alibaba, a annoncé ce 10 septembre, jour de ses 54 ans, qu'il quittera dans un an la présidence du géant chinois du net pour se consacrer à des œuvres philanthropiques dans l'éducation. La plateforme chinoise d'e-commerce aura alors exactement 20 ans.

Une année de transition au cours de laquelle il va progressivement transférer ses responsabilités à Daniel Zhang, directeur général du groupe depuis 2015. Jack Ma demeurera cependant au conseil d'administration jusqu'en 2020. Ensuite, il rejoindra, à vie, l'Alibaba Partnership, groupe de 36 anciens execs d'Alibaba et de ses filiales, qui détient beaucoup de pouvoir sur la groupe au travers de leur pouvoir de nomination de membres du conseil de direction.

Alibaba emploie 85.000 salariés, représente 60% du marché e-commerce chinois et atteint 420 milliards de dollars de capitalisation boursière à Wall Street. Jack Ma, ancien prof d'anglais, est d'après Bloomberg la 19ème fortune mondiale, avec un capital évalué à 40 milliards de dollars.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA