Jacques-Antoine Granjon furieux contre l’attaque sur le nom de domaine vente-privee.com

|

Alors que le Tribunal de Grande Instance de Paris vient de rendre un jugement prononçant la nullité de la marque vente-privee.com, estimée dépourvue de caractère distinctif, information révélée par le JDN, Jacques-Antoine Granjon a violemment réagi sur l’attaque de son nom.

Jacques-Antoine Granjon assure qu'il gardera son nom de vente-privee quoiqu'il arrive.
Jacques-Antoine Granjon assure qu'il gardera son nom de vente-privee quoiqu'il arrive.© Olivier Roller

"Ce jugement est inique. Cela fait dix ans que ce concurrent (ndlr Showroomprivé.com) nous copie. Il n’a rien trouvé d’autres pour nous attaquer. Quand on ne peut pas tuer le père on s’en prend à son nom!", s’énerve jacques-Antoine Granjon, le Pdg de vente-Privée. Selon lui, c’est  un non-événement car "Cela ne changera rien. Nous garderons notre nom de domaine quoiqu'il arrive. C'est à nous!"

"Pas de caractère distinctif" selon le tribunal

Ce jugement a été rendu suite  à une plainte déposée par Showroomprive.com à l'encontre de son concurrent, le tribunal de grande instance de Paris a prononcé la nullité de la marque vente-privee.com dans un jugement rendu le 28 novembre 2013. La justice s'est référée au code de propriété intellectuelle pour estimer que la marque vente-privee.com, déposée en 2009 était dépourvue de caractère distinctif. Vente-privee.com a fait appel.

Le document du jugement:

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message