Jacquet développe le sens du partage

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier Catégorie : épicerie sucrée Le succès de PainGril’, un pain à réchauffer au grille-pain, a donné des idées à Jacquet, qui décline le concept avec ApéroGril’, des sticks de pain à tremper ou grignoter.

 

Rompre pain avant le repas ? C’est une possibilité désormais offerte par Apéro- Gril’, qui est, comme son nom l’indique, un pain apéritif à préparer au grille-pain proposé par Jacquet. Précuit sur pierre, il est remis en oeuvre, pour reprendre l’expression consacrée, en deux minutes chrono. Une fois chaud, chaque pain se transforme en huit sticks pour être grignoté tel quel ou trempé dans des sauces ou des préparations comme le guacamole, le houmous, voire dans des oeufs.

 

C’est une alternative plus saine aux biscuits secs, aux chips ou aux cacahuètes. Et, surtout, il y a le côté pain chaud, qui apporte de la variété et permet de se distinguer.

Flora Meyer, chef de produit innovation Pain chez Jacquet Brossard

 

Un petit stick pour se substanter

Pour assurer l’adhésion des consommateurs, ApéroGril’ est disponible en deux recettes neutres, avec une référence aux graines de sésame et une seconde saveur fromage. Chaque emballage, un sachet flowpack de 220 grammes, renferme 4 petits pains spéciaux, soit 32 sticks prédécoupés. Cette offre, que l’on peut rapprocher des gressins, profite du développement continu de l’apéritif : en moyenne, les Français en prennent ainsi 2,7 fois par semaine.

« Nous avons constaté qu’il y a de plus en plus d’apéritifs dînatoires ou permanents. C’est une alternative plus saine aux biscuits secs, aux chips ou aux cacahuètes. Et, surtout, il y a le côté pain chaud, qui apporte de la variété et permet de se distinguer », indique Flora Meyer, chef de produits innovation Pain chez Jacquet Brossard. À partager ou à tremper, cette nouvelle proposition s’appuie sur une recette sans huile de palme, conforme aux préoccupations actuelles en termes d’ingrédients et de composition.

 

Une concurrence inexistante

Compte tenu de leur positionnement, ces pains à réchauffer sont aujourd’hui implantés aux côtés de PainGril’, ce qui permet d’assurer une cohérence de gammes. Ils se retrouvent ainsi près des autres pains apéritifs, type toasts. Avant, peut-être, de profiter, dans le futur, d’une double implantation. Le concept d’ApéroGril’ n’a aujourd’hui pas de concurrent. Mais il n’est pas sans rappeler un certain PainGril’… de Jacquet, des pains à réchauffer eux aussi au grille-pain et qui ont été mis sur le marché en avril 2011. Cette innovation avait même fait l’objet de dépôts de brevets. Compte tenu de leur succès, ils ont –naturellement, serait-on tenté de dire– donné naissance à Apéro- Gril’ douze mois plus tard. Les deux sortent d’ailleurs de la même ligne de production…

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA