Japon : vers un nouveau rapprochement des enseignes de konbinis, ces supérettes de proximité ?

FamilyMart pourrait se rapprocher d’Uny. Le 3e groupe japonais de "konbinis", ces supérettes multiservices nippones, a annoncé vendredi 5 mars 2015 être en discussion avec son concurrent, 4e acteur du marché. Objectif : constituer le 2e grand groupe du commerce de proximité au Japon, derrière Seven Eleven, et passer devant Lawson. Focus sur ce marché très disputé.

FamilyMart, numéro 3 du marché des konbinis au Japon, a annoncé le 6 mars 2015 être en discussion en vue d'un rapprochement avec Uny
FamilyMart, numéro 3 du marché des konbinis au Japon, a annoncé le 6 mars 2015 être en discussion en vue d'un rapprochement avec Uny © Tokumeigakarinoaoshima

Le marché du commerce de proximité se dispute au Japon ! Dans un contexte où le consommateur est de plus en plus volatile, la course aux parts de marché s’intensifie. FamilyMart, 3e groupe japonais de "konbinis" (supérettes multiservices) a ainsi annoncé vendredi 5 mars 2015 discuter actuellement avec le numéro 4 du marché, Uny. Objectif : rapprocher leurs enseignes afin de passer numéro 2 du marché.
"Nous étudions plusieurs options de partenariat et fusion, notamment avec le groupe Uny, mais nous n'avons pour le moment encore rien décidé", a expliqué FamilyMart dans un communiqué suite à des rumeurs médiatiques. Un accord entre les deux groupes pourrait intervenir dans l'année, d'après le quotidien économique Nikkei. Mais avant cela, plusieurs questions sont à régler. A commencer par le devenir des marques : faudra-t-il les unifier ou pas.

Konbini quoi ?

Le terme "Konbini" est issu de l’abréviation de l’expression anglaise "convenience store" (magasin multiservice de proximité). Transformé, donc, à la sauce japonaise. Présents à presque tous les coins de rue au Japon, les konbinis sont de petits magasins ouverts 24 heures sur 24. Alimentation, boissons, presse, produits ménagers, hygiène… Les consommateurs y trouvent tout les produits de première nécessité. Mais pas seulement ! De nombreux services sont aussi proposés : photocopie, bornes Internet, paiement de facture, réservation d’hôtels…

Un marché de proximité bataillé

On recense plus de 50 000 konbinis au Japon. Ces supérettes multiservices sont détenues par de grandes chaînes qui s’emploient à une vraie bataille pour bénéficier des meilleurs emplacements. Si certains estiment que le marché est déjà suffisamment concentré, il y aurait encore un fort potentiel de croissance, selon Seven Eleven, leader du marché.
C’est du moins ce qu’aurait récemment indiqué un haut responsable du groupe. Mais à une condition selon ce dernier, celle d'"utiliser efficacement les synergies avec les autres types de commerces". Etre malin en quelque sorte !

FamilyMart/Uny en frontal avec Seven Eleven ?

Malin FamilyMart ? Une chose est sûre : son rapprochement avec Uny ne ferait que renforcer cette guerre du commerce de proximité. Et titiller les deux leaders actuels… Explications !
Aujourd’hui Seven Eleven (du groupe Seven & I Holding) est leader du marché, avec un chiffre d’affaires de 3.780 milliards de yens, juste devant Lawson (1.940 milliards de yens). Si FamilyMart et Uny (enseignes de supérettes Circle K Sunkus ) sont pour le moment respectivement troisième et quatrième, leur regroupement les ferait passer en deuxième place avec un chiffre d'affaires cumulé de l'ordre de 2.800 milliards de yens (20,7 milliards d'euros).  Le nouveau groupe FamilyMart et Circle K Sunkus représenterait 17.400 points de vente au Japon, soit légèrement supérieur à celui des Seven Eleven.  

Mais Seven Eleven se porte bien. Le groupe a su développer une gamme de produits exclusifs et une offre dynamique ! Tandis que FamilyMart et Circle K Sunkus peinent davantage.  En tout cas, si rien n’est encore signé, l’annonce du rapprochement a fait bondir Uny Group Holdings à la Bourse de Tokyo. L'action a grimpé de 10,66% (à 737 yens) vendredi, tandis que FamilyMart a cédé 2,19% à 5.370 yens.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter