Jardineries : Système V mise sur la franchise

Huit nouvelles jardineries en 2001 et huit prévues pour 2002 : Système V veut s'imposer via la franchise.

Toute la franchise

Toute la franchise

Plus de 1800 concepts éprouvés vous attendent

créez votre entreprise

Renforcer le réseau de jardineries dans l'ouest de la France, telle est la priorité que s'est fixée Benoît Ganem, directeur de Système V, société exploitant les jardineries l'Espace enchanté Vilmorin. Premier réseau de jardineries franchisées en France, Système V entend s'imposer en renforçant ses positions sur le créneau de la franchise et en mettant l'accent sur une relation transparente entre ses partenaires. Et apparemment, ça marche !

La preuve : racheté par ses franchisés en 1997, Système V a vu son chiffre d'affaires passer de 82 à 115 M EUR en 2000. L'enseigne se situe ainsi au quatrième rang derrière Jardiland, Truffaut et Botanic. Cette année, 8 unités ont ouvert et l'enseigne envisage un nombre équivalent d'ouvertures en 2002. Benoît Ganem se veut prudent sur les chiffres mais il s'attend à une hausse du chiffre d'affaires pour l'année prochaine de 5 % en comparable et de 12 % en tenant compte du potentiel des jardineries qui ouvriront.

Système V, qui appartenait auparavant à Oxadis, ne revendique pas pour rien dans sa devise une politique « d'indépendance en tout franchise ». « Ce positionnement à la fois humain et professionnel fait le dynamisme de nos magasins », estime Benoît Ganem. Et permet à l'enseigne, qui a fait ses débuts dans la région de Lyon, de partir à la conquête de l'Ouest.

Outre le professionnalisme de ses franchisés, qui viennent tous de l'horticulture, des espaces verts et des métiers de la jardinerie, Système V assoie son développement sur un concept particulier. Le parcours des clients suit, dans tous les points de vente, 4 univers : le végétal (45 % du chiffre d'affaires), l'animalerie (20 %), la boutique déco (10 %) et les produits inertes du jardin. L'ensemble du réseau a aussi pour souci de proposer une offre claire.

Rien ne sert de multiplier le nombre de références, il faut avant tout théâtraliser les univers. Enfin, Système V n'hésite pas à offrir de la souplesse à ses franchisés. Certains tentent alors l'initiative régionale : un magasin normand a, par exemple, bâti sa façade d'accueil en colombages !

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message