Marchés

JBS, leader du boeuf, devient le numéro 2 mondial dans l'alimentaire derrière Nestlé

|

RÉSULTAT Le brésilien JBS, leader mondial du boeuf et grand acteur dans la volaille, a publié ses résultats jeudi 12 mars. JBS confirme ainsi qu’il est devenu le numéro deux mondial dans l’industrie agro alimentaire avec près de 36 milliards de chiffre d’affaires.  

JBS a vu son chiffre d'affaires bondir grâce à de nombreuses acquisitions stratégiques, notamment en Australie.
JBS a vu son chiffre d'affaires bondir grâce à de nombreuses acquisitions stratégiques, notamment en Australie.

"Nous avons enregistré plus de 120 milliards de réais (soit 35,6 milliards d’euros, NDLR) de ventes en 2014 (...). Cela fait de nous la plus grande entreprise privée brésilienne en termes de facturation. Nous avons également été classés deuxième entreprise alimentaire du monde", indique le PDG du groupe, Wesley Batista, dans un communiqué. Le chiffre d'affaires, de 120,5 milliards de réais (soit 35,6 milliards d'euros), est en hausse de 29,7% par rapport à 2013, tandis que l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) a bondi de 80% à 3,3 milliards d'euros.

Ses ventes placent le géant brésilien loin derrière le mastodonte suisse Nestlé, dont le chiffre d'affaires a dépassé les 85 milliards d'euros en 2014, et juste devant Tyson Foods, des Etats-Unis, qui a annoncé 34,8 milliards d'euros de chiffres d'affaires pour l'année fiscale clôturée fin septembre 2014.

Des acquisistions à gogo

JBS Friboi, leader mondial du boeuf et acteur majeur dans le secteur du poulet, a absorbé de nombreuses entreprises ces dernières années: Frangosul, filiale sud-américaine du groupe français Doux, la branche avicole de son compatriote Marfrig, l'américain Pilgrim's Pride ou encore les activités avicoles de Tyson Foods au Mexique et au Brésil. En novembre, il a augmenté son emprise en Australie, en achetant Primo Smallgoods.

un groupe tourné vers l'export

"A partir de nos unités australiennes nous pouvons approvisionner des pays comme le Japon ou la Corée. La distance est moindre et les normes sanitaires sont plus élevées qu'au Brésil, ce qui nous permet d'accéder à ces marchés en pleine croissance", a déclaré un responsable de JBS.

Les exportations du groupe ont augmenté de 38% l'an dernier pour atteindre 16,22 milliards de dollars en 2014 (15,29 milliards d'euros). Les pays de l'Union européenne représentent 6,4% des ventes, contre 15,9% pour l'Amérique du Sud, 11,8% pour la Chine et 10,8% pour le Japon.

la croissance organique en ligne de mire

 Pour 2015, JBS annonce se focaliser "sur la croissance organique et non sur les acquisitions" et donner la priorité à la baisse de son niveau d'endettement. JBS, dont la banque nationale de développement brésilienne possède près d'un quart du capital, compte 215.000 collaborateurs dans plus de 20 pays et exporte vers 150 destinations.

1 commentaire

Christian49

13/03/2015 19h48 - Christian49

"Le brésilien JBS, leader mondial du boeuf..." Est-ce si difficile d'écrire : "bœuf" donc respecter l'écriture de la langue française ?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter