JC Penney se sépare de Ron Johnson et rappelle son ancien patron

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le groupe américain de grands magasins JC Penney, en difficultés, a annoncé lundi la démission de son patron, Ron Johnson à peine plus d'un an après son arrivée d'Apple, et son remplacement avec effet immédiat par son prédécesseur, Myron Ullman.

Ron Johnson
Ron Johnson© DR

Le directeur général "Ron Johnson démissionne et quitte l'entreprise", selon un communiqué du groupe publié sur le site internet du gendarme boursier américain, la SEC. A peine plus d'un an après son arrivée au sein de l'enseigne textile américaine après avoir diriger la division retail d'Apple.

"Le départ de Ron Johnson n'est pas le résultat d'un quelconque désaccord avec l'entreprise ou le conseil d'administration sur un quelconque sujet lié aux activités, aux politiques ou aux pratiques de l'entreprise", affirme J.C.Penney.

Gestion controversée

La gestion de Ron Johnson, le père avec Steve Jobs des Apple stores, était toutefois de plus en plus controversée. Il était arrivé aux commandes de J.C. Penney avec pour mission de donner un nouvel essor au groupe vieux de 111 ans et d'attirer à nouveau les jeunes dans ses magasins. Mais ces espoirs ont été déçus: le groupe a perdu près d'un milliard de dollars et plus de la moitié de sa valorisation boursière l'an dernier.

Le "nouveau" directeur général, Myron Ullman, âgé de 66 ans, avait précédé M. Johnson en tant que PDG de 2004 à novembre 2011.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA