IoT et retail : JD.com s’associe à Intel

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le 2ème e-commerçant chinois en volume d'affaires a annoncé la création d'un laboratoire dédié aux objets connectés et à leur intégration dans le retail.

JD.com

Après Google en juin dernier, c’est au tour d’Intel de devenir un partenaire privilégié de JD.com. Le 2ème e-commerçant en Chine derrière Alibaba en volume d'affaires annonce ce 10 décembre un partenariat technologique avec l’éditeur de solutions américain axé sur l’innovation technologique. Ce rapprochement, qui concerne principalement les équipements magasins, prendra la forme d’un laboratoire dédié aux objets connectés et à leur intégration en point de vente. "Ce laboratoire combinera nos forces respectives pour développer des solutions de pointe afin d’apporter la précision des achats en ligne aux consommateurs offline", a déclaré Zhi Weng, vice-président de JD.com et responsable de JD Big Data Platform. De son côté, la société américaine va pouvoir développer à grande échelle ses solutions retail, avec des applications intégrées aux distributeurs automatiques, ainsi qu'aux offres média et publicitaire. Aucun autre détail n’a été fourni sur ce laboratoire.

Des alliances avec les distributeurs

Jd.com mise beaucoup sur les points de vente connectés. L’e-commerçant a mis au point des outils d’analyse du trafic client et des habitudes d’achat en magasin au travers d’étagères intelligentes, d'étiquettes de prix connectés ou encore de solutions de paiement enrichies de services qu'il déploie progressivement dans ses concepts phygitaux. En janvier dernier, l’e-marchand chinois inaugurait des points de vente physiques dédiés aux produits alimentaires, baptisés 7Fresh, dotés de services en concurrence directe ceux proposés par les magasins Hema (Alibaba). Il a également lancé X-Mart, un concept sans caisse ni personnel, et JD Convenience Store, une supérette équipée d’étagères connectées et d’une caisse capable d’identifier les produits posés dans un panier grâce à des capteurs. 

A l’instar d’Amazon, Jd.com cultive son image de leader technologique dans le commerce. Fort d’une équipe de 12 000 chercheurs en R&D, il développe puis commercialise ses solutions auprès de retailers. Walmart teste ainsi aux États-Unis ses étagères intelligentes. La société, évaluée à près de 30 milliards de dollars, bénéficie par ailleurs du soutien de Tencent.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA