JD.com va déployer des centaines d'épiceries sans employés dans toute la Chine

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L’e-commerçant chinois a annoncé avoir signé avec la société immobilière China Overseas Land & Investment, afin d’ouvrir des centaines d’épiceries connectées fonctionnant sans employés, à travers toute la Chine.  

Vue intérieure de l'épicerie sans caisses développée par JD.com
Vue intérieure de l'épicerie sans caisses développée par JD.com

Un coup d’avance sur Amazon et Alibaba. Alors que le concept de magasin sans caisses Amazon Go est encore cantonné à un seul point de vente en test à Seattle, l’e-marchand chinois JD.com, a annoncé le déploiement de centaines d’épiceries connectées capables de fonctionner sans salariés, à travers toute la Chine. Une annonce qui intervient un peu plus d'un mois après qu'Auchan a annoncé de centaines de magasins automatiques Auchan Minute en Choine. Le concept développé par JD repose sur des technologies et des algorithmes intégralement développés en interne - par JDX, son lab dédiée à l’innovation -, ce nouveau modèle de magasins combine notamment la technologie RFID avec la reconnaissance faciale et la reconnaissance d’images.

Le magasin pilote installé dans son quartier général à Pékin, a subi une période de test auprès des 10 000 employés du groupe, débuté au mois d’octobre dernier, et vu défiler un flux quotidien d’environ 1 000 clients par jour, a enregistré un taux de ré-achat proche de 70%. Dans les faits, lorsqu’un client entre dans le magasin, il lui suffit de se promener dans les rayons, de prélever les articles dont ils ont besoin et quitter le point de vente sans passer par la ‘case caisse’, bien que la compagnie ne dévoile pas vraiment de détails sur la manière dont les produits sont payés par le client.

Une fois en magasin, celui-ci est suivi par des caméras installées au plafond capables de tracker ses mouvements, d’établir des cartes de chaleur (visuel ci-contre) afin d’établir son flux de circulation, ses produits sélectionnés et donc, in finé, ses préférences. Au fur et à mesure que le magasin agrège de la donnée sur ses clients, il permet à son propriétaire de procéder à un réassort davantage en phase avec les attentes de ses clients. JD a signé avec la compagnie immobilière China Overseas Land & Investment (COLI), qui fournira les espaces pour installer les futurs points de vente, et pourrait tout à fait commercialiser ce type de magasin auprès de retailers. Parallèlement, les deux entreprises travaillent au développement de solutions technologiques ayant vocation à équiper le ville intelligente de demain, incluant notamment un service de livraison du dernier kilomètre par des véhicules autonomes.

 

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA