Jean Baud contre-attaque dans l'affaire qui l'oppose à Casino

|

L’empire Baud contre-attaque. Une superproduction judiciaire avec, dans le rôle du patriarche, Jean Baud, fondateur de Franprix. De procès en procès, depuis son éviction par le groupe Casino en 2007, Jean Baud n’en finit pas de mener la vie dure aux dirigeants du groupe stéphanois. L’affaire, jugée sur le fond en début d'année, prend cette fois un visage plus singulier. Selon le journal La Parisien, Jean Baud, 91 ans, aurait porté plainte contre Jean-Michel Duhamel, président de Franprix-Leader Price, et obtenu, fin novembre, sa mise en examen, par un juge de Créteil, pour « dénonciation calomnieuse. » Pour bien comprendre les faits, il faut se replonger dans l’ambiance, délétère, de 2007. Jean Baud, fondateur de Franprix et de Leader Price, se voit éjecté du jour au lendemain, accusé par Casino, actionnaire majoritaire, de lourdes fautes de gestion. Dans l’une des plaintes de Casino, Jean-Michel Duhamel aurait alors prétendu que Jean Baud, en mars 2007, avait menacé de mort le Pdg du groupe Casino, mais aussi volé des documents et pénétré illégalement dans les locaux de la société. Des accusations toujours récusées par Jean Baud. Lequel vient donc d’obtenir la mise en examen de son vieil ennemi.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter