Jean-Louis Carrasco, de la Poste : « Nos Cityssimo sont destinés aux hypers urbains »

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

EDITION SPÉCIALE

Même si le déploiement est moins rapide que prévu, le directeur des nouveaux services à la direction du colis Coliposte, s'est dit satisfait des douze ouvertures de consignes automatiques qui permettent de récupérer un colis à tout moment du jour ou de la nuit.

Alternative à la livraison à domicile des Colissimo, les espaces Cityssimo sont sécurisés, accessibles sept jours sur sept et 24 heures sur 24. Pour bénéficier gratuitement du service, le client s'abonne sur le site cityssimo.fr en indiquant ses coordonnées, son e-mail et son numéro de téléphone portable. Il reçoit alors un pass et, lors de sa commande sur Internet, indique son numéro d'abonné et l'adresse de l'espace où il souhaite être livré. Dès que le colis est déposé dans une des consignes de l'espace cityssimo et que le facteur ferme le casier, un mail ou un SMS est envoyé au client qui dispose de cinq jours pour le retirer.

« La douzaine d'espaces ouverts à Paris, à Nantes et à Lille plaît surtout aux personnes très urbaines avec des rythmes de vie spécifiques », a expliqué Jean-Louis Carrasco lors d'une conférence sur la logistique du e-commerce. Concernant le développement du concept, il a précisé que, dans l'idéal, les espaces Cityssimo sont situés près des bureaux de poste mais que l'investissement dans l'immobilier urbain est très important.

Jean-Bernard Gallois
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA